Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

TCHAD PROMOTEUR DE FAUX DIPLOMES

 

Bonjour. chers compatriotes. Cette histoire de faux diplôme, il faut vraiment s’y pencher. Faites un tour dans des instituts privés à n’ Ndjamena ou dans la sous région Cémac pire en Afrique de l’Ouest ou dans le Maghreb. Tous ces criminels intellectuels sans bac  sont inscrits  grâce au pétrodollar du Tchad. Ils ne sont même pas inquiétés et se targuent de rentrer au toumailand  gérer ces moutons qui y vivent.  Certains qui sont à Lyon, Marseille, Canada, et je ne sais ou ? je veux dire un pays qui acceptent ces genres… étalent leur natte avec les thermousses des thés jouant aux cartes d’ autres, ayant de parents nantis  jouent dans des clubs musicaux , de boites de nuits s’imbibent  d’alcool se disant des fils de pétroliers, des nouveaux riches du Toumailand mais sachant qu’ils auront leurs faux  diplômes et les couchons de la république comme l’a  chanté Béral Mbaikoubou le provocateur d’art les intégrerons dans leur poubelle :Fonction Publique.

Oui, certains  cas qu’on trouve trop flagrant, ils  les envoient dans des chancelleries du Tchad pour embrouiller les étudiants et afficher leur idiotie lors des fêtes nationales organisées dans certaines chancelleries du Tchad : le  cas d’un certain Dr en relation Internationale  ayant fini ses études à Bagdad selon ses propres termes   a humilié les tchadiens et les congolais invités ce jour en faisant  un discours humiliant, saccadé digne d’un enfant de CP2   ce 11 janvier 2011 lors de cette fête de l’indépendance. J’allais pleurer lors qu’un appel de Brazza d’un ami congolais me révéla cette  vérité et lui de dire : « chez vous le ridicule ne tue pas ».

 Oui ces faux diplômes circulent même chez certaines autorités du pays qui brillent souvent par leurs incompétences, preuve qu’ils n’ont pas étudié comme il se doit. De fois ils ne veulent même pas recevoir les usagers des services étatiques. Surtout dans les impôts, douanes, fonction publique. Ceux là ne voient que l’argent  et pire ce sont ces cancres qui sont toujours promus aux postes responsabilités. Promotion des cancres et des voleurs oblige. Et les enfants tchadiens ayants souffert sans assistance honnêtement pour avoir de vrais diplômes sont laissés pour comptes. Ne sachant ou aller, ces derniers bien que nantis de grands diplômes, pour subvenir aux besoins élémentaires son t obligés d’être des agents de gardiennages de ses cancres  de chefs. N’oublions pas que ces jeunes seront tôt ou tard de bombes à retardement. BOUAZIZI A et AURA toujours raison quelques part, je suis convaincus. La, les tchadiens s’y complaisent encore mais quand on dira aux tchadiens un jour de ne plus faire ZIZI les femmes tchadiennes deviendront des Bouazizi du Tchad et les hommes feront ce qu’il faille faire.……….

 

   

Faiseur d’opinion