Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

3.pngQuelque soit les raisons que d’aucun évoquent pour faire croire à l’opinion national et international que Déby reste le seul maître de la crise du Tchad, il serait totalement erroné que la communauté internationale laisse un seul homme et son clan s’appropriés la destinée d’une nation tout en oeuvrant activement à destabiliser certains pays voisins. Car tout le monde le sait, Idriss Déby au même titre que El Bechir jouent un rôle destabilisateur dans la sous-région d’Afrique Central et constituent un réel danger pour la stabilité en Afrique. Mais aussi parceque en prénant le pouvoir en 1989, Déby a beneficié de l’aide du clan zakawa du soudan, ceux-ci demandent en récompense l’appui de Déby pour prendre le pouvoir au Soudan. D’où la réaction du Soudan d’heberger de son côté des rebelles hostilles à Déby.

 

La paix dans cette partie de l’Afrique passe incontournblement par le départ d’un des deux chefs d’Etats tchadien ou soudanais. C’est cette nécessité que nombres d’activistes et opposants tchadiens s’accordent de croire, et oeuvrent activement pour rendre effectif le départ d’Idriss Déby du pouvoir en fin d’envisger un avenir pour Tchad. Ce document d’analyse qui se veut d’essayer d’ellucider les faces cachés des pouvoirs nordistes qui ont dirigé le Tchad jusqu’à ce jour se place donc dans cette logique des personnes soucieux du retour de la paix au Tchad.

 

Lucien Assalbaye

 

Source: rispostelaique