Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

FEDERATION, ACTION POUR LA REPUBLIQUE

( FAR /PARTI FEDERATION )

COORDINATION EXECUTIVE REGIONALE

DU MOYEN CHARI

N° 009 FAR-PF / CERMC / 2010

COMMUNIQUE N° 19

           

La Coordination Exécutive Régionale de Fédération, Action pour la République (Parti/Fédération), prenant à témoin l’opinion régionale, nationale et internationale, déplore des scènes honteuses et anti-démocratiques que le MPS ne cesse de jouer dans le Moyen Chari. L’on voit bien qu’après vingt ans de règne, ce parti, en mal de popularité,  organise des simulacres de ralliement des militants d’autres partis pour distraire. Comme quoi, le ridicule ne tue pas.

 

            En effet, le 18/12/2010, le MPS a organisé une cérémonie de ralliement des populations d’ethnie Gor dans le village Gorro 2 dans la Sous Préfecture de Moussafoyo. Un responsable du MPS rassure la communauté gor que ses doléances seront dorénavant transmises au père fondateur du MPS Idriss Deby Itno. Ces propos sous-entendent que désormais tout groupe ethnique qui veut être écouté doit adhérer au MPS. Des sans emplois se voient régulièrement imposer une carte d’adhésion MPS contre leur intégration à la fonction. Quelle démocratie, toutes pratiques prohibées par la Constitution que promulgue ce « père » !

           

Comment comprendre que la communauté gor de Moussafoyo dont les troupeaux de bœufs ne cessent de détruire les champs avec la complicité de certaines autorités civiles et militaires nommées par le pouvoir MPS  puisse aujourd’hui adhérer massivement au MPS ? On accuse les autres partis politiques de n’avoir fait pour cette communauté. Mais qu’est-ce qu’en vingt ans de règne, le MPS qui gère l’argent du pays a fait pour elle ? A dire vrai,  ce ralliement n’est qu’un montage de quelques individus qui, en mal de pitance, à la recherche d’une assiette des miettes de riz tentent de salir les dignes fils Gor du Barh Koh qui aspirent à plus de paix et de liberté pour pouvoir vaquer à leur activités champêtres et autres pour lesquelles elles ont quitté leur Gor natal pour s’installer dans le Barh Koh.

 

            Les Gor du Barh Koh comme toutes les autres communautés ne sont pas ignorants de l’insécurité, de l’arbitraire et de l’impunité créés et entretenus par le pouvoir MPS qui a apporté le conflit éleveurs et agriculteur, perturbant les activités champêtres des paisibles citoyens. Combien de paysans, de cultivateurs n’ont pas été fauchés et tués dans leurs propres champs par des tueurs superbement armés à la solde du pouvoir MPS ? Combien n’ont pas vu leurs bœufs  arrachés et parfois eux-mêmes assassinés ? Paix à l’âme du fils de Tolengar de du village Doubadana assassiné à la suite d’enlèvement de son troupeau de bœufs. Combien n’ont pas fait l’objet de spoliation par les CB et les « Bogo bogo » eaux et forêts nommés par le pouvoir MPS? Les Gor de la Sous préfecture de Moussafoyo et de Koumogo, en saison pluvieuse,  n’ont-ils pas toutes les peines, du fait de l’inondation, à joindre les grands centres ? Aujourd’hui des décisions unilatérales du pouvoir MPS réduisent le pouvoir d’achat de ces paysans qui ne vivent que du fruit de leur labeur en baissant de façon irresponsable les prix des céréale et bétail sans pourtant s’attaquer aux commerçants véreux et spéculateurs . Le pouvoir MPS doit d’abord faire baisser les prix des matériaux de construction, du sucre fabriqué au Tchad, la bière fabriquée au Tchad, les cigarettes fabriquées au Tchad, les charrettes et charrues fabriquées au Tchad, les tracteurs montés au Tchad par les Indiens  et tant d’autres produits manufacturés comme l’a promis le 31 décembre 2007 à Kyabé  le « père » fondateur du MPS. Les paysans sans défense sont devenus d’un pouvoir sans volonté politique pour solutionner le calvaire que vivent quotidiennement les Tchadiens. Face à la cherté de la vie, l’Etat peut se passer des dépenses inutiles nombreuses et subventionner les produits de premières nécessité, augmenter substantiellement le salaire des fonctionnaires.

 

            Au regard de ce qui précède, le FAR/PF attire l’attention des citoyens tchadiens que la Tchad n’est pas une propriété du MPS. Il ne peut, par conséquent, se prévaloir de la souveraineté du peuple comme le stipule le deuxième alinéa de l’article 3 de la constitution tchadienne. Par conséquent, le pouvoir MPS a l’obligation de gérer les biens de L’Etat de manière à ce que cela profite à toutes les tchadiennes et tchadiens, au-delà de leur appartenance ethnique, régionale, religieuses ou politique. Il y a violation de la constitution lorsque le pouvoir MPS utilise les moyen de l’Etat pour faire la pré campagne. La constitution de la République, en son article 5 interdit « toute propagande à caractère ethnique, tribale, ou confessionnel tendant à porter atteinte à l’unité nationale ou à la laïcité de l’Etat ». Or le MPS viole cette disposition en criant sur tous les toits le ralliement des Gor du Barh Kôh. La population du moyen Chari en général et les Gor en particulier ne sont pas dupes de l’enfer que le pouvoir MPS leur impose depuis vingt ans. Ils sauront le moment venu prendre des sanctions exemplaires dont eux seuls ont le secret. Les engagements pris avant-hier à Moundou par le « père » fondateur du MPS ne sont que poudre aux yeux et  que tout sera toujours comme avant depuis 1990.

 

Sarh, le 20 décembre 2010

 

P. LA COORDINATION EXECUTIVE REGIONALE

Le  Coordinateur Exécutif Régional

BEADOUMNGAR DJINGAR

 

TEL: 6396902 / 6363230 - 9632638

Source : www.yorongar.com