Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

SOULEIB.jpg

"Qui tient le Tchad tient l'Afrique “ne disait-il pas général  MANGUI.

 

"Paris a confisqué la véritable indépendance des pays d'Afrique francophone" les accords de défenses sont en réalité que des accords commerciaux obligeant les Etats d'Afrique francophone  à conserver des bases militaires françaises sur leur sol, avec des soldats prêt  à intervenir  pour chasser les dirigeants récalcitrants afin de les remplacer par des individus plus dociles.

La France en gardant sa base militaire au Tchad contrôle plusieurs pays d'Afrique Francophone c'est une Base stratégique pour la France , elle sera obligée de payer quelqu’un soit le prix pour rester mais une chose est sûre, le Tchad ne veut plus d'une Indépendance sous surveillance des troupes étrangères notamment de l'ancienne métropole.

 

La véritable indépendance des pays Africains est loin d'être acquise tant que le Franc CFA est contrôlé par le trésor public français et les diapositives "Epervier “gardèrent leur position en Afrique.

 

l'indépendance est donc revenue au transfert de compétence de l'Elysée aux chefs d'Etats africains qui doivent faire acte d'allégeance à la France  et non aux peuples qu'ils gouvernent, ainsi en chargeant de dicter les politiques à adopter.

 

"Les partisans de la zone franc CFA font semblant de ne pas voir la répression politique et financière qu'ont exercée les d'Etats français sur les pays qui ont tenté de se retirer de  la zone CFA. Il est vital aujourd'hui que le CFA se libère du joug colonial pour qu'il ait une vrais indépendance".

 

La protection des intérêts française a engendré des crises au sujet de l'uranium au Niger, de l'Or au Mali ainsi que le pétrole au Tchad

 

Juste avant que la France n'accède aux demandes d'indépendance des pays africains dans les années 1960,elle a obligé ces Etats à placer 65% de leurs réserves de change sur un compte du trésor français, aprés avoir défini un taux de change fixe du franc CFA. Bien que la gestion de cette monnaie ait été confiée à des banques centrales communes (BEAC ET BCEAO, ndlr), ces banques n'ont d'africain que le nom.

En réalité, elles n’ont aucun pouvoir et ne sont rien de plus que de gigantesques institutions bureaucratiques qui ne décident pas des politiques “monétaires. Elles sont là pour faire croire aux pays de la zone franc CFA qu'elles sont maîtres de leur destinée.

 

La liberté n'a de sens que si elle est assortie de responsabilités"

 

Deby a fait la découverte tardive des souverainetés politiques du Tchad aprés 50ans mais reste à savoir quand est que les Etats africains réagiront sur  l'indépendance économique du franc CFA.

 

Souleymane Ibrahim Souleymane

Economiste financier

tchadfutur@yahoo.fr

http://tchad-futur.over-blog.com