Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

   


   De plus en plus de compatriotes du Sud, hier plumes de l'ombre, plumes de la haine contre ceux du Nord, se retrouvent subitement dans les affaires et gèrent désormais des ministères ou d'institutions où ils se sucrent en rangeant et en suspendant leurs plumes. Ils sont félons dans l'art, incisifs et haineux dans leurs écritures qui sont hebdomadaires et paraissent dans la presse écrite locale dont les uns sont fondateurs ou actionnaires de ces presses cruelles. Qui sont-ils? Comment terrorisent-ils le Président Deby pour l'influencer et jouer la valse et le tango dans le Gouvernement ou les autres instituions sans jamais lâcher leurs doubles casquettes de gérant des institutions républicaines et opposants-plumiers dans la nuit noire de la presse de Moursal prompts à tout étaler au public sans une once de retenue?

                    Hassan Guéadoum Alias Severin George Ngueta!!!

   Assan Ngueadoum actuel ministre de l'Aménagement du territoire, urbanisme et habitat, il sait porter tous les habits, de la  djellaba à la peau de cabri du Sud.  M. Assane Ngueadoum EST LE PORTRAIT  typique du félon. Il était le virulent éditorialiste ou auteur du "mot de la fin" du journal Letemps dans la moitié des années 90 et c'était la plume incendiaire, tribalisme et écorcheur du système MPS. Son nom de plume "Severin George Ngueta"  était  un découpage de plusieurs préfixes de noms de plumiers du Sud. Seul le terme "Ngueta" dérive de Ngueadoum tandis SEVERIN et GORGES sont des découpages ramenés de partout (soit noms de leurs dulcinées, soit noms de leurs bars de retrouvaille  ou de leurs ancêtres). Derrière ces noms, il y avait alors Assane Ngueadoum et deux autres dont le défunt Benoudjita. Les articles de ce SEVERIN était connus par le régime pour leurs caractère incendiaires. Même le défunt Behidi aurait péri à cause de ces pamphlets d'Assane Ngueadoum et ses deux potes...
   Assane Ngueadoum fut copté par Abderman Dadi et Ahmat Allamine qui l'ont casé comme un conseiller de HCND où il brouta pendant près 15ans et rangea de ce fait sa plume. Severin George Ngueta rangea sa plume pour brouter là où il est attaché. Puis il vient d'être bombardé Ministre de l'habitat.
   Ngueadoum est le promoteur du nouveau Ordre sudiste pour l'indépendance du Sud avec ce mouvement nébuleux virtuel dont on connait depuis quelques années sur le Net!!

                    Maitre Padaré, l'avocat du parjure!!!

  Lui, c'est le fondateur du journal LAVOIX qu'il fait dirigé par Innocent Ebodé, un Camerounais qui fut expulsé pour sa vilenie et sa haine. Un étranger coopté par Padaré pour semer la division entre des tchadiens. L’éditorial sous Ebodé est sans concession. Souvent écrit par Padaré et signé par Ebodé, la ligne éditoriale de ce journal est lapidaire contre le système Deby.
   Par ailleurs Padaré reste l'avocat de l'Etat tchadien. Bizarre! Il gère même les affaires judiciaires de la famille du Chef du MPS. Padaré le culotté peut même changer de visière de casque en défendant les intérêts du disparu Ibni Oumar Mahamat Saleh contre son gros client, l'Etat. Padaré dans toutes les sauces!! Incroyable faux avocat, cruel, boulimique et distillateur de tous les vins sirupeux et spiritueux pourvu que sa tête se saoule et que son compte bancaire se remplisse! 
   faux dévot? oui, Padaré peut tuer un homme, se proposer défenseur à sa famille, plaider non-coupable et coupable à la fois et condamner à la fois l'Etat, la famille du victime et le juge du contentieux pour que lui soit le dernier juge, le dernier victime et empocher au passage tous les frais, dommages et intérêts de l'affaire. Incroyable mais vrai avec ce Monsieur grassouillet au cou de mastodonte qui ne sait que dévorer comme un ogre aussi bien ses ennemis que ses clients à défendre dont il ne défend jamais!!!! C'est un vrai dijjal, gog et magog de fin des temps.
   Sans retenu comme son compère Ngueadoum, il coupe l'herbe sous les pieds de son ennemi de circonstance, l'autre félon de l'opposition Saleh Kebzabo. Mais comme la nuit tous les chats sont gris, les deux bandits de la République se retrouvent toujours et chaque soir dans un godala sombre pour évaluer la situation de la veille et peaufiner de nouvelles parades pour influencer le Président Deby. Au fait ils sont ennemis pour être les meilleurs amis.

          Joel Oulatar, le promoteur de la haine, bi-hebdomadairement!

  Le rédacteur en chef et ami de galère de Youssouf Saleh Abbas lors de la rebellion de celui-ci, ex-PM, qui l'utilisait, une fois PM, pour abattre ses ennemis ou pour déchoir un adversaire, Oulatar est un puissant détenteur de pouvoir de haïr, de tuer dans l'oeuf, ou de faire revivre politiquement n'importe quel quidam. Deux fois par semaine, son pamphlet de Ndjamena Bihebdo montre son museau sale enrobé des glus et des liants anti-doum. C'est la quasi-satirique et paperasse de la promotion du sudiste contre le nordiste. C'est le journal qui a pour rôle de salir les doums pour rehausser les kirdis. Joel Oulatar, poussif et balourd comme un pachyderme, ne se laisse pas conter des sornettes quand il s'agit de défendre sa Ousra ou sa communauté régionale. Il ne "prend pas gants" selon sa formule pour défendre les siens. Aux yeux de Oulatar, tout est question de faire la part belle à ses corégionnaires du Sud, même contre le bon sens.
   Oulatar jouit de son immunité pour avoir été parachuté au HCC comme conseiller. il a écrit aussi un essai politique "le poison de l'antidote" et aussi président du parti Tchad-Avenir qui est un parti d'un Tchad expurgé de tout doum. Le mec fait aussi de son journal une tribune de bon aloi à tous les frustrés du système qui viennent éructer leurs venins, le temps d'attendre une promotion. Cet homme peureux crie à la menace au moindre sourcillement ou clignement des paupières d'un interlocuteur doum. Il vit de CES MENACES IMAGINAIRES, sorti de son hallucination, comme un Yorongar qui vit de fausses tortures venant de sbires inexistants  d'un Deby innocent.
                  
              Les autres fantassins véreux aux double-casquettes!

  Ils sont nombreux et mettent le pays sous coupe régler et nous vous en parlerons dans un autre article. Mais retenez que ECIRE est un POUVOIR craint par le Pouvoir en place. Les malins créent leurs journaux, se font inscrire sur les registres de la RSF ou Reporters sans Frontière et aussi sur la listes des ADH et se permettent le luxe de diffamer, de tirer à boulet sur les ennemis de l'autre camp, le camp des doums. Ainsi font les sudistes fonctinner le Pouvoir MPS dépassé par le seul et capable hagiographe et griot Mahamat Hissein qui fut traqué dans les années 90 par un certain Benoudjita très en verve, qui lui rappela sa position de serf ou descendant serfs. Mahamat Hissein fait depuis lors profil bas et se contente des discours de sadakha ou funérailles pour rappeler qu'il est aussi un plumier et "oeil de musulman"! Un Medogo ou arabe ou quoi??? Bon là n'est pas le débat et sachons seulement que Mahamat Hissein est terrorisé par Benoudjita et il ne va plus écrire sur certains sujets, si ce n'est de chanter pour le système avec son quotidien LEPROGRES sans progrés!!!

                                                          MARTIN Issa Souloum
                                      Correspondant particulier