Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Prison2 large

 

Un simple pouf de rire  a valu à Guistave Bétar d’être condamné à trois mois fermes, après le verdict prononcé  contre les leaders syndicaux  et Nékim , directeur de publication de Ndjaména Bi-hebdo.

En effet, Guistave Bétar, un activiste tchadien es arrêté puis incarcéré à la prison d’Amsinéné pour avoir esquissé un rire qualifié par les juges d’ « outrage à magistrat ».

Sa condamnation relève de l’arbitraire et d’abus qui prouve à juste titre que la justice tchadienne est soumise à la volonté du pouvoir contre les citoyens récalcitrants et réactionnaires qui s’opposent à l’arbitraire.

Les organisations de défense des droits de l’homme doivent se mobiliser pour  soutenir Guistave et exiger sa libération immédiate.

La rédaction du blog de makaila