Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

C’est dans la tristesse et le dégout que nous avions appris la rencontre entre le Président IDRISS DEBY et les présidents et secrétaires généraux des partis ou machins politiques signataires de l’accord politique du 13 août 2007.

Ces soi-disant partis politiques ne représentent que l’ombre d’eux même, incapables de répondre aux aspirations légitimes des populations Tchadiennes, car ils prônent beaucoup plus le charlatanisme politique pour pouvoir toucher au jackpot gracieusement distribué a l’occasion par Deby a ceux là qui se réclamant le jour opposant et une fois la nuit tombée, rasant les murs pour aller rendre compte au Président de ce qu’ils ont ouïe tout en souhaitant ardemment avoir en retour l’enveloppe  espérée. 

Ces gens sont beaucoup plus des escrocs que des opposants politiques, agissant aux noms des Tchadiens pour avoir leur part de détournements des deniers publics sans laisser des traces. Car on sait pertinemment que parmi eux, beaucoup ont été responsables de malversations pour ne citer que Saleh Kebzabo de l’UNDP.

Au lieu de faire des propositions concrètes au Président Deby et de solliciter in extenso une table ronde inclusive de toutes les forces vives de la nation, on nous jette de la poudre aux yeux en nous parlant que 2010 sera l’année des élections législatives et locales si comme les problèmes du Tchad se résument aux élections. Il est tout à fait regrettable que ces Hommes se disant ‘’soucieux’’ des intérêts de la nation n’aient pu soulever la question de la gestion calamiteuse du pays, la corruption érigée en mode de fonctionnement de l’administration, l’injustice, l’impunité, l’exclusion et la confiscation des libertés.

Les soi-disant représentants de ces 120 organisations plus ou moins fictives, ont atteint le summum de l’ignominie en montrant à la population qu’ils ne sont rien d’autres que des politiciens du ventre qui crient inlassablement famine, et ce, en mettant leur talent d’orateurs pour vomir orbi urbi que les problèmes du Tchad vont se résorbés avec la tenue des élections aux résultats connus d’avance avec une Commission électorale nationale indépendante (CENI) taillée sur mesure pour la marionnette. Il n’existe pas au Tchad d’une opposition réellement démocratique, il ya des faire-valoir qui amusent la galerie pour faire croire a un semblant de Démocratie. Les Kebzabo et Lol Mahamat Choua se sont-ils rappelés de leur ami feu professeur Ibn Oumar Mahamat Saleh ? En présence de Deby, ont-ils soulevé ce problème ? Lol Choua est-il remis de son amnésie dans les affaires relatives aux défunts Ibn Oumar, Bisso Mamadou et Bichara Diguy ?

Le schéma entre des opposants se battant pour l’idéal démocratique et le bien des populations  s'est rompu il ya fort longtemps, car les opposants se démènent comme des petits diables pour garnir leurs comptes bancaires et accéder aux postes de responsabilités plutôt que de défendre les valeurs démocratiques visant a conduire le Tchad vers des changements profonds en matière de gouvernance et de respects des Droits fondamentaux. Le peuple Tchadien ne croit plus aux larmes de crocodiles et aux propos lénifiants des pseudos opposants de façade, incapables même de remplir une simple cabine téléphonique avec des militants.

 

Abbas Kayangar