Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Communiqué de presse 

Tchad : Nul ne peut transgresser la volonté populaire !

 

Devant les menaces et autres actes d’ intimidations du régime d’Idriss Deby à l’encontre des responsables de l’Union des Syndicats du Tchad (UST) en grève depuis plusieurs mois, la Coordination Internationale des Forces Vives Tchadiennes en Exil (Pôle d’Afrique) tient  à exprimer ici sa pleine solidarité à la principale centrale syndicale  du pays et au peuple tchadien qui fait face à l’adversité d’un pouvoir contesté.

Les Forces Vives Tchadiennes en exil informent  l’opinion publique nationale et internationale  qu’en vingt trois (23) ans d’exercice solitaire du pouvoir au Tchad, Idriss Deby se trouve  dans une posture d’autisme et refuse toute voie des négociations pour satisfaire les attentes de son peuple.

Son régime utilise les tactiques du poker-menteur pour rouler dans la farine ses adversaires politiques et les partenaires étrangers piégés à maintes reprises dans leurs rapports bilatéraux avec le Tchad.

Le bras de fer qui oppose depuis 5 mois, son pouvoir à la principale centrale syndicale, résulte de sa mauvaise volonté de traduire par des actes concrets ses propres engagements vis-à-vis des travailleurs de son  pays.

Le 27 novembre dernier, lors d’une intervention  défectueuse et boiteuse, le ministre tchadien de la fonction publique a affirmé  que le Gouvernement va annuler tous les protocoles d’accords signés avec l’UST.

Le 1er décembre 2012, le ministre de l’administration et de la sécurité intime l’ordre aux responsables de l’UST de lever le mot d’ordre de la grève dans un délai de deux semaines, sous peine de dissoudre la centrale syndicale.

En dépit  de ces  tentatives et chantages des autorités de Ndjaména, l’Union des Syndicats du Tchad (UST), est restée imperturbable et a décidé ce samedi 01 décembre lors d’une Assemblée Générale de poursuivre la grève.

Face à ce contexte lourd des menaces et explosif, la Coordination Internationale des Forces Vives Tchadiennes en Exil (Pôle d’Afrique) :

Ø   Renouvelle son soutien à l’ensemble des travailleurs tchadiens, salue leur élan de solidarité et  d’unité ;

Ø  Met en garde les autorités administratives et politiques contre toute forme d’intimidation ou de menace à l’encontre des responsables de l’UST ;

Ø  Appelle les mouvements citoyens du Tchad à adhérer massivement à l’initiative de la marche prévue ce mercredi à Ndjaména ;

Ø  Lance un vibrant appel à la communauté internationale de surveiller de prés la situation qui prévaut au Tchad et d’interpeller le régime d’Idriss Deby pour assumer sa responsabilité et ses obligations à l’égard des partenaires sociaux ;

Ø  demande  au Président Français, François Hollande de dire à Idriss Deby de cesser de réprimer son peuple et d’envisager une sortie heureuse dans un bref délai.

Ø  Que la justice, la liberté et la démocratie triomphent sur la dictature et l’autocratie au Tchad.

 

Fait à Dakar, le 02 décembre 2012

 

Coordination Internationale des Forces Vives en Exil

(Pôle d’Afrique)

Contact presse :   00 221 33 825 93 72

                           00 221 707116782

Mail : vivesforces@yahoo.fr