Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

moussa-fakih.jpg

                                 Diplomatie tchadienne : Balayer d’abord devant chez soi

 

La sortie pour le moins inefficace du ministre tchadien des affaires étrangères Moussa Faki ses derniers jours pose véritablement la question de la conduite même de la politique étrangère du Tchad. Quand on n’ a pas de vision politique et diplomatique crédible et réaliste de son pays, on fait de l’instrumentalisation médiatique et diplomatique du verbale. Au lieu de systématiquement rejeter la dérive de la politique intérieur et extérieur du régime actuel au Tchad sur l’opposition tchadienne et les sites Internet tchadiens qui constituent des sources crédibles d’information chez de nombreux tchadiens et des partenaires du Tchad, il serait bon de nettoyer d’abord devant sa porte. Observer bien monsieur le ministre sur la scène africaine et internationale, vous allez vous en apercevoir si ce n’est déjà perçu que notre diplomatie est en régression notoire par rapport même à un passé récent.

 

Un site Internet tchadien bien averti, en l’occurrence tchadactuel fait remarquer pertinemment en parlant de l’implication du Tchad dans la crise actuelle que traverse la Libye que le corps diplomatique qui a été invité à entendre la version gouvernementale n’a pas besoin des sites Web de l’opposition tchadienne pour savoir les réalités des choses. Leurs services de renseignements sont présents et Wikileaks est passé par là. Dans les coulisses diplomatiques, les données sont totalement aux antipodes des déclarations officielles tchadiennes. Moussa Faki en sa qualité du chef de la diplomatie tchadienne et pour l’image et la dignité du Tchad devrait d’abord prendre des mesures appropriées pour corriger les nombreuses pratiques diplomatiques à la tchadienne dénoncées par des simples citoyens, spécialistes, voire même des personnes étrangères. Ces pratiques doivent faire prendre conscience au pouvoir actuel au Tchad que la politique systématique de rejeter la responsabilité sur l’autre ne peut que décrédibiliser le Tchad et ses dirigeants actuels et peut même concourir à une chute précipitée du système.

 

J’invite le ministre tchadien des affaires étrangères à cadrer d’abord son ministère, à conférer à notre diplomatie un profil davantage productif, mobilisateur des flux de ressources indispensables à notre développement et à promouvoir une coopération stratégique avec nos partenaires. Cette vision doit demeurer la trame de l’action de nos représentations diplomatiques et consulaires, parallèlement à leur mission traditionnelle, celle d’assurer le rayonnement du Tchad et son affirmation sur la scène Internationale.

 

Le Tchad est loin de bénéficier d’une bonne image sur la scène internationale. Son expérience démocratique contesté en permanence, sa stabilité politique fragile, sa paix sociale très fragile, ses immenses potentialités économiques entre les mains de quelques uns et l’absence des  efforts constants pour ancrer les principes de la bonne gouvernance et asseoir les bases d’un développement durables sont un handicap sérieux pour que le pays puisse progresser convenablement.

 

En restant attaché au principe d’humilité qui caractérise le peuple tchadien, celles et ceux qui ont la charge de la destinée du Tchad actuellement ont l’obligation première d’être au service du peuple et non à leur propre service, d’accroître la présence de notre pays dans le monde, de le rendre davantage visible et incontournable dans la géographie de la diplomatie africaine et internationale.

  

Au peuple tchadien de rester éveillé, de ne pas prendre pour argent comptant les promesses politiques ou les déclarations d’intention et de faire de son mieux pour prendre son destin en main. Il faut instaurer une nouvelle conscience politique et humaniste au Tchad en qui il faut avoir confiance. Les nouvelles méthodes de communication et de mobilisation utilisées particulièrement par les jeunes sont d’une grande utilité pour l’éveil du peuple. Il faut s’en servir.

 

Enfant du Tchad

 

citoyentchadien@yahoo.fr