Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Jean-Bernard Padar+®

Bonjour, Mak !

 

Me Padaré crée un « Comité de suivi des promesses du chef de l’Etat à Léré » !

 

Cet avocat particulier ne rend pas compte de ses errements politiques indignes d’un juriste ! Il ne recule devant rien ! Car il continue et persiste dans sa logique. Voici ce qu’il nous sort : un papier par lequel il se nomme coordinateur général du comité ci-dessus évoqué. Son papier n’a pas de date de signature ! Quelle bêtise ! Quel amateurisme ! Pense-t-il se gausser des autres ? Mais, en cherchant à se gausser des autres, voici qu’il se ridiculise lui-même !

 

Quelques autres questions : attire-t-il Kebzabo afin de lui asséner le coup de grâce ? A-t-il rendu compte de sa gestion des fonds passés ? Où sont les départements concernés par les promesses du chef de l’Etat ? Pourquoi n’a-t-il créé la même structure pour l’octroi des marchés ?

 

Aux postes-clés de sa coordination générale, il nomme tous les pantins qui lui sont redevables. Parmi eux, SING-YABE PALLAYE attire l’attention. Ce monsieur est un rapace de la pure espèce, l’un des hommes qui saignent à blanc les finances. BRAHIM YEADA est celui que Me Padaré a confié la mission occulte contre Kebzabo et les siens. Parmi ses gens, seul le Dr Khalidou Bouba ne serait pas Moundang. Pourtant, ces derniers ne sont pas les seuls à vivre dans le département du Lac Léré : on compte aussi les Mambaï, les Guisga, les Guehoré, etc. Un avocat défenseur des droits de l’homme qui fait de la discrétion ?

 

Les conseillers de la coordination générale sont plus nombreux que les membres de cet organe. Mais, je vois déjà des conflits d’intérêts entre les différents organes (général et local).

 

Dans la coordination locale, on retrouve IGNAZIANKI PATCHANNE SAMUEL, l’instituteur le plus riche du Tchad, l’homme qui a mis à genoux la Mairie de Léré. M. IGNAZIANKI a aussi vendu des bœufs malades à Me Padaré pendant la visite du PR pour l’alimentation des invités.

 

Avec ce torchon, Me Padaré continue d’être ministre de ce pays ! Il paraît que son maître met à sa disposition 22 milliards pour effacer Kebzabo de l'esprit des gens du Mayo Kebbi. Il aurait eu une première tranche de 10 milliards pour échouer regrettablement. Mais, il n'en tire aucune leçon, obsédé par sa cupidité !