Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


soukaya
M.Hassane Soukaya
du MDJT

Objet:
Lettre ouverte du 06 Février 2010.

 

Notre parti, le Mouvement pour la Démocratie et de la Justice au Tchad (MDJT) n'a pas choisi la violence comme moyen de changement au hasard, c'était l'unique solution qui avait permis au président fondateur Mr Youssouf Togoïmi et beaucoup d'autres patriotes, après de longues et mûres réflèxions de fonder ce mouvement de MDJT en 1997 pour sauver la dignité du peuple tchadien bafoué par le régime de N’djamena.


    
 Nous avons des sublimes idéaux à defendre pour toute la nation tchadienne, loin des idées éthniques, tribales, réligieuses ou régionales; nous avions pris les armes contre l'injustice et le système de mauvaise gestion de la chose publique; si aujourd'hui, il y a des individus ou groupes d'individus qui cherchent à semer des zézannis entre les tchadiens et les communautés tchadiennes pour des fins personnels alors ils ont tort et c'est bien cela que nous voulons démontrer le contraire dans nos objectifs.


 Il y avait bien des frères qui font des annonces à travers les siteweb sur les éthnies(gorane, arabe, zaghawa) alors que leur présence a été très nécessaire dans les deux camps, opposition armée ou gouvernement d'Idriss Deby parce qu'ils sont toujours les prémiers à se manifester contre les régimes dictateurs et pratiquement ces trois éthnies occupent les 70 à 75% du clivage politique et autant etaient des anciennes civilisations composant la nation tchadienne.


     Chèrs frères et soeurs, écartons les idéaux divisionnistes, faisons notre unité totale pour amener un vrai changement au Tchad, car la gestion chaotique et calamiteuse du régime de N’djamena a tâché toutes les couches sociales tchadiennes en matière de responsabilité de participation sur tous les plans.

 Par exemple, le président Idriss Deby est zaghawa, le premier ministre est ouaddaïen, le président de l'assemblée nationale du Tchad est sara, beaucoup de ministres sont issus de differentes éthnies, etc, alors à quelle éthnie incombe la responsabilité de la destruction du Tchad d'aujourd'hui ? Si nous voulons réellement la chute du régime , nous, tous abandonnons pour rejoindre les rangs de l'opposition armée dont le départ d'IDI sera inévitable dans un très court terme.


     Chèrs frères et soeurs, si dépuis l'arrivée de MPS au pouvoir en 1990, Idriss Deby respectait correctement les lois du Tchad, respectait les droits de l'Homme, il n'y aurait pas eu tous ces mouvements armés de rebellions sur rebellions dans le Nord, dans le Sud, dans l'Est, dans l'Ouest, dans le Centre.Nous ne devons pas perdurer dans ce soutien de régime d'Idriss Deby par l'occident juste à cause du pétrole tchadien contre la dignité humaine.Regardons bien ce qu'Idriss Deby dit( la main tendue, dialogue de paix, etc) et ce qu'il fait comme acte(les crimes quotidiens organisés, les assassinats horribles, les détournements massifs de deniers publics, etc) de tous ceux-là mêmes qui le croyaient. Les gens continuent à croire Idriss Deby, pourtant il n'a jamais joint l'acte à sa parole depuis qu'il s'accrochait au pouvoir.si IDI veut la paix, la stabilité et la démocratie au Tchad, nous pensons qu'il est encore tôt pour qu'il prouve aux tchadiens et au monde entier sa bonne volonté de réaliser ce que les tchadiens attendent comme espoir mais la preuve en est qu'Idriss Deby a toujours préferé la guerre.


      
Nous demandons à tous les partis politiques de ne pas cautionner les mascarades des élections présidentielles, législatives et communales parce que les résultats sont toujours connus d'avance depuis vingt (20) ans, et c'est vous les partis politiques, certains créés de toutes pièces par lui-même êtes en train de donner de crédibilité à Idriss Deby aux yeux de l'opinion nationale et internationale.

        À la grande surprise, quelques ramassi qui n'ont même pas l'éducation de base devenus membres des differents gouvernements d'Idriss  se permettent d'entonner avec lui l'opposition armée de mercénaires.Ils conviendrais de rafraichir un peu vos mémoires défaillantes en faisant un bref rétrospectives de vos parcours qui est le vrai mercénaire. In-chaa-llah, Idriss Deby va partir comme ses prédecesseurs et vous aller vous justifier de votre origine ,vous-même qui meritent et se trouvent bien dans la peau de mercénaire pourtant des preveus de vos services au profit des accidentaux enfin de semer la haine entre les tchadien ainsi que les voisins.

      Chèrs frères et soeurs, tant qu'il y a des forces étrangères dans notre pays, il n'y aura jamais de stabilité au Tchad et n'en parlons d'un redressement économique pour un réel devéloppement de notre pays; cette présence étrangère signifie aussi une colonisation qui fait son cours.Regardons un peu la situation, par exemples des Etats sans ingérences étrangères.Les étrangers ne feront rien de bon pour notre pays à notre place.ce qui est plus grave, il cherche d’autres occidenttaux pour installer cette fois au Nord du Tchad ainsi que à l’est. Idriss Deby à déjouer la vigilence non seulement des Tchadien mais aussi de quelques chef d’Etats africain et des occidentaux pour juste seterniser au pouvoir et aussi  allumer du feu partous avec les Etats voisins. Si nous n'arrivons pas à renverser ce régime dans les meilleurs délais, il va créer beacoup de conflits dans toute la sous-région.Malgré tout ce qui se passe actuellement , la communauté internationale est en train de soutenir le regime aveuglement.  

Tous nos souhaits est que cette année 2010, le regime soit renversé, juste ayez le courage et la patience, comme dit le coran « ASBIROU - in Allah ma Sabirine».

 

        En ce qui concerne toutes les organisations à but humanitaire, de droits de l'Homme, comme( Human right watch, la Croix-rouge , Amnesty international, le PAM,etc) n'ont jamais osé un jour à s’intéresser sur le sort des paisibles citoyens victimes des différentes atrocité de la guerre au Tchad le jour viendra ou le peuple tchadien vous demandera le pourquoi de chose,vous aviez fermés les yeux pour apploudir seulment à Idriss Deby qui continue de beneficier de leur soutien total.

 

        Naturellement, le Tchad n'est pas pauvre en ressources mais les tchadiens continuent le chemin des souffrances, pas d'éducation, pas de soins medicaux, affamés, et le Tchad continue à occuper le dernier de rang des pays les plus corrompus et pauvres sur la planète.

La jeunesse tchadienne doit savoir dès maintenant que son temps est arrivé pour se tenir débout et lutter sans merci contre le colonialisme, le tribalisme, l'égoïsme, le sectarisme, le népotisme, le régionalisme sous toutes les formes, sur tous les plans.Il est plus que jamais le moment venu pour la jeunesse tchadienne de chercher l'unité nationale, l'amour national sans oublier les frères voisins pour vivre ensemble dans la paix, la tranquilité.

 

       Par ailleurs, nous manifestons notre soutien indéfectible à tous ceux qui se réclament de MDJT.Nous leur invitons à la lutte commune de nos idéaux sublimes et si possible leur demandons de nous rejoindre au terrain(Tibesti), siège du mouvement pour vivre, pour s'enquérir les droits d'être responsables du mouvement et toutes les expériences relatives, et que j'invite aussi tous les frères qui se prennent à ma personne ou à la personne de Choua Dazzi de se rendre compte qu'il n'est pas la peine de s'occuper de futilité et de mesquinerie parce que le MDJT a été fondé en 1997 par tous les tchadiens sans exception aucune à NDjamena centre avant de regagner le terrain en 1998, dont toute personne luttant pour la cause nationale jouit les mêmes droits en s'engageant librement à assumer ses devoirs.

Il est tout à fait vrai que le MDJT avait signé trois accords de paix avec le gouvernement d'Idriss Deby pour une solution definitive mais qui n'avaient pas été respectés par Deby.Le premier etait signé par le président fondateur en 2002, le deuxieme par Mr Hassan Mardagué en 2004-2005 et le troisième par moi-même Hassan Soukaya Youssouf ayant avoir rencontré le président Idriss Deby deux fois en 72 heures avec la ferme volonté objective de ma part d'être direct et clair pour arriver à la paix avec le gouvernement Tchadien, rien n'est nouveau, il n'a jamais respecté aucun accord en bonne et dûe forme, par la suite il avait négligé puis rompu tout contact dans les moments suivants.Pour cet gouvernement, ce sont des routines d'amusements de galeries qui ne surprennent personne pourtant.

 

In Chaallah, nous lutterons jusqu'à la fin de la dictature qui nous est imposée par l'occident en utilisant cet Homme qui ne connaît que le langage et non les faits et actes.

 

Vive le Tchad

Vive le MDJT

Mr Hassan Soukaya Youssouf Président du MDJT

Le 06 Février 2010.