Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

images-copie-8.jpeg

À défaut de tuer par balle parce que les Associations de Défense des Droits de l’Homme (ADH ) s’ en émeuvent, on décide de tuer par l eau non potable les rebelles de Moursal comme les qualifie Mahamat Zibert, ancien maire de Ndjamena.

 En effet, depuis un moi, pas une goutte d’eau dans les robinets de la société nationale d’eau à Moursal. On ne peut mieux tuer ces mécréants de Moursal en les obligeant de boire l’ eau des fleuves Chari et Logone.

On vous promet des ravages d’ abord chez les nourrissons, puis les petits et ensuite les parents. Un parfait crime contre l’humanité.

Source : confidentielle