Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

356c4645.jpg

Nos policiers et gendarmes, un contingent de peureux ?

La scène est insolite ! Elle s’est passée hier, après 20 heures, au rond-point de la route venant du stade vers l’avenue de Gaulle avec celui qui traverse le quartier Ardjeb-djoumbal. Une voiture renverse un mototaxi qu’elle suivait. Ses quatre occupants descendent de leur voiture. Tout de suite, ils encerclent le pauvre « clandoman » alors que chacun d’eux a déjà dégainé son pistolet. Le pauvre motard sort, lui, son couteau. Un instant après, la police arrive par hasard et s’arrête. Mais, elle ne peut rien ! Elle bat le rappel d’autres troupes en patrouille. Peu de temps après, l’endroit devient un parc de véhicules de la police et de ceux de la gendarmerie. Les quatre hommes et le conducteur de la moto sont toujours au milieu des forces de l’ordre. Nos hommes en béret noir et bleu deviennent des spectateurs ! Aucun d’eux ne peut approcher les quatre hommes ! Après un instant, la vraie police du pays, la garde prétorienne, arrive. Ses hommes, dans le crissement des freins, sautent de leur véhicule et des coups de feu s’entendent. Mon informateur quitte, craignant pour sa vie.

 

Correspondant du blog de makaila