Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

ISSA MHTIssa Mahamat Abdelmamout

 

 

Economie : Les échecs des politiques économiques Tchadiennes.

 

1ère  partie : les non respect des étapes du développement.

 

Généralement en Afrique et au Tchad en particulier le non respect des étapes du développement est l’une de cause explicative des échecs de politiques économiques.

L’économie mondiale renferme trois types de secteurs : le secteur primaire, secteur secondaire et le secteur tertiaire.

De ce fait, on constate que le respect de ces différentes étapes n’est pas anodin dans le processus du développement qu’ont connu le pays occidentaux et aujourd’hui les pays dit émergents tels que la Chine, le Brésil, …..

C’est pourquoi la modernisation du secteur primaire qui est l’agriculture est primordiale car la base d’une dynamique économique  réside sur la capacité agricole d’un pays, qui définit son indépendance alimentaire, source de bien être social, qui on le sait, sa corrélation à l’éducation nationale est positive.

Une fois l’autosuffisance alimentaire atteinte, un pays sera à même de passer l’étape suivent, le secteur secondaire qui est l’industrialisation du pays.

Ce secteur qui devrait  accueillir les produits issus du secteur primaire est capital dans la mesure où il est pourvoyeur d’emploi.

Une fois le pays est industrialisé, le secteur tertiaire qui est celui des services découlent naturellement de cet environnement prospère aux affaires.   

C’est pourquoi nous pensons que la condition sine qua non pour le Tchad d’atteindre un niveau de développement économique doit passer nécessaire par l’autosuffisance alimentaire.

Pour se faire, le Tchad à intérêt de changer son modèle économique imposé par les institutions de Bretton Woods qui sont calqués sur les pays occidentaux, qui se trouvent déjà dans la troisième phase des étapes du développement.

 

« Ventre affamé n’a point d’oreilles mais il a un sacré nez » Alphonse Allais

 

 

A suivre : la prochaine fois nous aborderons une autre cause.

 

Issa Mahamat Abdelmamout

issa1304@yahoo.fr