Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

13149

De nouveaux prix seront fixés sur les produits pétroliers

 

Les prix sur les produits de la raffinerie locale, jugés exorbitants par la population tchadienne, seront revus, a déclaré le Premier ministre Emmanuel Nadingar, mercredi devant les députés. "Une nouvelle structure des prix sur les produits de la raffinerie de Djarmaya est en cours d'élaboration et sera adoptée de commun accord avec l'Assemblée nationale", a précisé le chef du gouvernement, lors de son interpellation par les élus du peuple sur des questions nationales, telles que la vie chère et les nombreuses mouvements qui paralysent le pays.

Selon l'arrêté ministériel du 16 octobre 2011, le litre de super vaut 490 francs CFA, celui de gasoil 495 francs, celui de pétrole lampant 375 francs et celui de jet A1 529,36 francs. Le prix du gaz butane en vrac est de 660,66 francs; et celui conditionné 724,38 francs. La bouteille de gaz de 3 kilogrammes est vendue à 1.400 francs, celle de 6 kilogrammes à 2.900 francs, elle de 12,5 kilogrammes à 9.500 francs, celle de 25 kilogrammes à 18.200 francs, et celle de 32 kilogrammes à 23.200 francs. Les prix dans les autres localités du pays sont les prix à la pompe dans la capitale, majorés des frais de transport, en valeur absolue.

"Ces prix sont les moins chers en vigueur dans les pays de la sous-région", a rappelé le Premier ministre tchadien, distinguant les "prix officiels" et des "prix pratiqués sur le marché parallèle alimenté par la fraude".

"L'Etat tchadien a déjà fait beaucoup d'efforts en supprimant certaines dispositions dans la structure des prix (..) pour mettre à la disposition de la population des produits accessibles et pérennes", a-t-il ajouté. Il a appelé à une stabilisation des prix qui permettent d'éviter la fraude.

La semaine dernière, des dizaines de fûts de gasoil et d' essence de contrebande ont explosé dans une résidence particulière et sur un marché de la capitale, sans faire de dégâts humains.

La raffinerie de Djarmaya, située à une vingtaine de kilomètres à la sortie nord de N'Djaména, a été construite par un consortium chinois ( 60%) et tchadien (40%). En activité depuis trois mois, elle livre à la capitale tchadienne une trentaine de citernes de gasoil, autant d'essence et cinq citernes de gaz domestique par jour.

Dimanche dernier, en marge de la pose de la première pierre d'un nouvel aéroport international à N'Djaména, le président Idriss Déby Itno a déjà confié aux médias que, dans les jours à venir, le gouvernement essayera de voir comment ramener les prix des produits pétroliers à des proportions acceptables. "Il faut que les Tchadiens comprennent que les produits pétroliers deviendront de plus en plus chers par rapport au contexte et dans les prévisions économiques mondiales (..) Il ne faut pas se faire d'illusions", a-t-il averti.

 

 

Source:: http://www.chine-informations.com