Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

CamerounEtTchad.jpg

                               Communiqué du RDPL

 

La présence de l’armée française au Tchad est une chance pour les tchadiens du bas ; une chance pour le bas peuple et les petites gens, les esclaves que nous sommes, pour nous, pour nos filles et nos garçons, fonctionnaires de la Rue de 40mètres ; pour tous ceux qui, comme vous et moi, ne peuvent espérer à une évacuation sanitaire au Val de Grâce ou à l’Hôpital américain de Neuilly en cas de maladies.

 

Pour tous ceux là, le RDPL intercède auprès des autorités françaises à ce qu’elles ne retirent subitement le continent des éléments Epervier du Tchad ; à ne pas abandonner le peuple tchadien dans l'adversité, l'amertume et le désespoir! Car l’armée française au Tchad, ce n’est pas seulement le militaire, ce n'est pas seulement l'Eufor, ce n'est pas seulement l'ONU.

 

L'armée française a permis au peuple tchadien de préserver son intégrité territorial; l'armée française ce sont aussi des dizaines d’actes chirurgicaux quotidiennement posés qui ont sauvé des milliers de tchadiennes et tchadiens, ceux qui ne peuvent pas se soigner autrement; l’armée française au Tchad c’est aussi des milliers de vies humaines qui sont ainsi sauvées grâce aux infrastructures sanitaires de qualité et efficaces de la base Sergent Adji Kossei ; l’armée française au Tchad ce sont des milliers de vies humaines qui ont été ainsi sauvées des incendies d’inondations et d’autres calamités naturelles.

 

Dans la longue histoire de l’humanité et des peuples, et notamment dans l’histoire des relations entre les peuples, il n’y a pas de fossé historique entre les tchadiens et les français. Ce que nous demandons c’est de faire en sorte pour que prenne fin le plus rapidement ce régime sanguinaire qui n’hésite pas à faire tirer sur des femmes et des enfants, affamés, sans défense (opération de Deli).

 

Deby a assez pondu ses œufs. Il doit déguerpir, lui et sa clique d’assassins et prédateurs de la République. Voilà pourquoi nous demandons aux démocraties occidentales,  de non seulement précipiter la fin de l’incarnation de ces horreurs, mais de faire en sorte qu’il n’y ait plus un autre phénomène appeler Idris Deby au Tchad. Plus jamais ça !

 

Enfin, ce que le RDPL demande, ce n’est pas le départ des éléments de l’opération Epervier du Tchad, mais le départ d’Idriss Deby et ses complices dans les massacres des tchadiens. Les éléments de l’opération Epervier sont là, au Tchad, à la demande du Tchad et de son peuple et non à la demande d’Idris Deby.  Ils ne doivent, par conséquent, pas céder au chantage du dictateur sanguinaire et en aucun cas lui  prêter mains fortes dans le massacre des tchadiens!

Vive le Tchad, Vive la France, Vive l’amitié franco-tchadienne

A bas la dictature !

 

 Michelot Yogogombaye

Rdpl, Mieux vivre ensemble

Un engagement pour le Tchad

rdpltc@gmail.com