Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

demissionner.JPG
Tchad : Nous appelons Idriss Deby Itno à démissionner
 
Depuis l’accession de M. Deby et son parti-Etat le MPS au pouvoir, c’était en Décembre 1990 avec sa fameuse déclaration « je vous ai apporté ni or ni argent, mais la liberté » il n’y a rien de particulier. Aujourd’hui, force est de constater que, près 22 ans se sont écoulées, et nous sommes très loin d’aspirer à devenir une véritable nation, en plus, le bilan de ce groupuscule accroché au pouvoir demeure pourtant assez  macabre et catastrophique. La mission « Cobra » en témoigne vu ses résultats, même si cela est à nos yeux imparfait. Le pays est géré par un groupe d’individus qui n’ont ni foi, ni loi. Ils gèrent ce pays avec toute l’inconscience permise.
 
Ils (les politicards du MPS) l’ont mis à genoux et ont érigés les mensonges, le népotisme, la corruption, l’exploitation éhontée de leur propre peuple en gage de gouvernance à tel enseigne que le Tchad est complètement perdu et ne trouve pas sa place dans le concert de Nations, pour preuve, les Rapports des organisations des Nations Unies le démontrent à suffisance.
 
L’Etat tchadien n’existe que de nom et ce sont les rumeurs qui conduisent les affaires quotidiennes du Pays (nous sommes dans un Etat, où le secret d’Etat n’existe plus). Personne ne croit plus à M. Deby sur ce qu’il a fait et sur ce qu’il continue à faire, de promesses vaines à tous les niveaux. On peut facilement dénombrer les événements et scandales denoncés par les medias tchadiens et commentés par les tchadiens. De nos jours, le Tchad est caractérisé par ce qui suit :
 
-       l’état de déliquescence de l’appareil étatique national ;
 
-       l’arnaque politicienne appelée Démocratie Consensuelle et Participative ;
 
-       la prise en otage du Peuple tchadien et la confiscation des institutions nationales par des coteries d’intouchables interposés ;
 
-       la privation des libertés, des Droits ainsi que le bâillonnement des médias privés ;
 
-       -l’institutionnalisation du grand banditisme, de la criminalité, des abus des biens sociaux, de la corruption, le mensonge et la médiocrité comme gages de gouvernance ;
 
-       le marasme généralisé, et plus particulièrement le chômage et la récession économique qui sévit au Tchad ;
 
-       la violation quasi quotidienne par le M.P.S et son Président- fondateur de tous les Accords de Paix et de Réconciliation Nationale signés avec nos Mouvements respectifs ainsi que l’élimination physique systématique des Responsables ralliés ;
 
-       le refus catégorique de la jante militaro- politico- mafieuse au pouvoir de donner une suite favorable à nos demandes légitimes ;
 
 
-       la mort lente et programmée de la Nation tchadienne ;
 
-       la situation chaotique que vit le pays ce dernier temps ;
 
-       l’impasse du dialogue entre gouvernement et l’UST ;
 
-       la rupture du dialogue entre le pouvoir, l’opposition légale et l’opposition politico-militaire ;
 
-       l’utilisation abusive de l’Armée Nationale à des fins mercantiles et personnelles, ainsi que la politique hégémonique menée par le Gouvernement par rapport aux pays étrangers comme la R.C.A, le Rwanda, le Togo, la R.D.C et dans bientôt au Mali ;
 
-       la mauvaise gouvernance généralisée de la chose publique et des régies financières.
 
Eu égard aux résultats médiocres que Deby seul en sait les motivations et à ce que nous avons fait remarqué ça et là ;
 
Au nom de la République du Tchad,  
Au nom de la souffrance dans laquelle se trouve les tchadiens,  
Et au nom de la bonne conscience que Deby pourrait encore en avoir si on peu se le permettre de le dire, 
 
Vues cette situation chaotique et la gestion catastrophique du pays de ces 22 dernières années nous exigeons la démission pure et simple de M. Deby  de la fonction de Président de la Republique qu´il s´etait attribuée par la force contre la volonté du peuple tchadien.
 
 
Nous appelons sans délai toute l´opposion interieure et exterieure de se retrouver au tour d´une Table Ronde pour mettre sur pieds les recommandations de la Conférence Nationale Souveraine (CNS) et former un gouvernement de Transition qui aura pour tâche la préparation des élections libres et démocratiques et la mise en place des institutions de la République
tel qu’il a été recommandé par le cahier de charge de la Conférence Nationale
Souveraine
 
Ainsi nous exigeons par la même occasion :
 
-       La tenue sans délai d’une Pré- Table- Ronde de l’Opposition plurielle suivie d’une Table- Ronde avec le Gouvernement tchadien pour tirer la conclusion du règne apocalyptique du règne MPS ;
 
-       Le respect scrupuleux des Acquis démocratiques et Recommandations issus de la Conférence Nationale Souveraine et l’instauration imminente d’un Etat de Droit au Tchad ;
 
-       Le retrait immédiat des Contingents militaires présents dans les pays sans convention légale ;
 
-        La création d’une Cour Spéciale de Justice pour statuer sur tous les cas de criminalité en vue de leur éradication ;
 
-       Le mérite et la compétence comme critères exclusifs de sélection, de responsabilisation et de promotion.
 
Il serait mieux que M. Deby revienne à la raison en démissionnant de sa fonction attribuée et demander pardon au Peuple tchadien sachant que certains crimes commis par lui et ses sbires ne seront trancher que par la justice.
 
Nous vous rappelons M. Deby que votre esprit de va-t-en guerre ne vous servirait plus et, vous seriez amenés à partager le sort de votre ami Kaddafi ou ceux de Ben Ali, de Mobutu, de Mubarak, ou encore celui de Gbagbo en cas de tergiversation par rapport a cette demande.
Le Peuple tchadien attend un changement et, nous pensons que tous ensemble nous pourrions apporter le changement attendu.
 
 
  
Nous cadres et Résistants