Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Depuis les indépendances à nos jours, la politique (manière de diriger un Etat) dans notre pays est l’œuvre pour la plupart des amateurs, ou de ceux qui ont raté leur vie professionnelle, ou ceux qui ont détourné les deniers publics (cas de ceux qui passent par les rébellions pour se blanchir), ou ceux qui ne trouvent pas leur place comme ils rêvaient, ou de ceux qui veulent vite arriver au sommet des affaires de l’Etat ou disons tout simplement des opportunistes ou aventuriers de tout bord. Comme disait un sage, on ne fait de la politique au Tchad, que quand on est pauvre, or c’est l’inverse ailleurs. Faire de la politique c’est tenter de réaliser ses rêves comme le disait Maslow.  

 

A notre connaissance, faire de la politique c’est ne pas se satisfaire du monde tel qu’il est, c’est vouloir participer au changement de la société. Nous croyons que le politique révèle à la fois, l’insurrection contre les injustices d’une part et le combat pour une vie meilleure au profit du peuple d’autre part. Le but recherché en politique, est l’émancipation complète de la personne humaine et le développement de son environnement au sens large.

 

Le comble est que Déby n’a pensé à l’environnement au sens élémentaire du terme, par juste une simple action du reboisement que vingt ans après. Il occupa le média national durant presque trois mois par une action sans vergogne. Or c’est une action qui est pensée pour toute l’Afrique subsaharienne. En Algérie, un grand révolutionnaire pensa à une telle action, il y a plus de 30 ans. Pour le reste de domaine, je pense qu’il n’y réfléchisse même pas. Il faille peut être attendre vingt ans encore.

 

Rendre notre armée républicaine doit être étayé par une ferme volonté politique. Comme cela n’arrangerait en aucun cas le tyran Déby, il laisserait cette armée dans cet état ou même pire pour qu’elle ne serve que sa seule personne.

 

Pour que le Tchad soit sauvé, il lui faut des hommes qui prônent des valeurs d’une véritable République: telles que la  Liberté, l’Egalité, la Fraternité, l’Emancipation de la femme, la Laïcité... Et pour atteindre ces valeurs, nous sommes obligés de passer par la démocratie et la bonne gouvernance.

 

Et pour appliquer ces principes, nous sommes contraints de passer au changement du régime actuel par la force ou bien procéder à des vraies réformes institutionnelles. Et ceci demande plus de sacrifice et de détermination.

 

Les Réformistes doivent être responsables à  tous les niveaux, afin de changer la société. Le futur politicien doit contribuer à changer la vie en portant un projet de transformation sociale radical. Pour atteindre cette vision, il faut de la patience, la patience étant une vertu révolutionnaire, il faut y espérer.

 

 

Le résistant de l’UFR

Ahmat Ould Mahamat