Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Nos sources à l’est du Tchad, nous informent sur l’enlèvement du colonel Djibrine Azzene,  Cemga du CDR.

Pour rappel, en 2006, le colonel  Djibrine Azzene, était le commandant de bataillon de la garde de sécurité rapprochée  de Deby avant de regagner  la rébellion pour lutter contre le même régime en place.

Circonstance de l’enlèvement

Le 25 novembre dernier, les services des renseignements tchadiens (ANS), ont kidnapppé le colonel Djibrine Azzène et son neveu Abdelmadjid Hisseine dans le Ferrick du oumda Albaïne, un lieu nommé Wadi Sarra aux environs de Habila au Soudan à 13 heures locale.

Selon les mêmes sources, Abdelmadjid serait libéré et le colonel Djibrine Azzène, conduit vers une destination inconnue. Mais aux dernières nouvelles, il serait extradé à Ndjaména.

Au regard de cet enlèvement illégal l’Agence Nationale pour la Sécurité (ANS) de Deby, nous condamnons avec fermeté cet acte lâche et ignoble qui porte une atteinte grave aux principes des droits de l’homme et du Droit international humanitaire.

Par ailleurs, il n’est pas exclu que le colonel Djibrine Azzène subisse le triste sort d’Ibn Oumar Mahamat Saleh, leader du PLD, du colonel Abbas Kotty du CNR, de Laokein Bardé, chef rebelle  du CNSPD et  de l’ingénieur  Yaya Labadri du MDJT ainsi que  plusieurs autres opposants au régime, disparus dans des conditions mystérieuses non élucidées.

 

Compte tenu de la situation inquiétante qui règne actuellement dans le pays avec  les arrestations massives des opposants ralliés au pouvoir, nous sollicitons l’implication des pays limitrophes,  du Comité International de la Croix Rouge (CICR), des organisations des droits de l’homme et humanitaires à dénoncer les agissements de l’ANS, qui n’hésite pas à franchir les frontières pour enlever les opposants tchadiens en exil.

Makaila Nguebla