Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

artoff88684-copie-1

                                                   Communiqué no : 001 /CA/2012

   

 Objet : Appel à se mobiliser et mise en garde du président IDI

 

La communauté arabe reste très mobilisée  et condamne fermement  les arrestations sans procès aucune  de ses membres pour la simple raison qu’ils n’appartiennent pas à l’ethnie du président, IDI.  

Ainsi, réunie ce jour autour  de ses différents chefs des races, nous  portons à la connaissance de l’opinion nationale et internationale  qu’une machination sans envergure  s’est tramée  en notre insu. Alors, cette situation de désespoir  que vivent aujourd’hui les tchadiens en général et les arabes en particulier met le pays non pas seulement  dans un embarras total  mais le plombe dans une guerre sans fin.

A l’évidence, le régime d’Idriss Deby est actuellement  dans une phase très sélective pour éliminer politiquement et physiquement tous les leaders issus des communautés non Zakhawa, son ethnie.

Cet à effet, les dernières arrestations des deux ministres, Hamadaye Amhassane et Mahamat  Ali Hassane, les 7 commerçants arrêtés à Amhadjar et transférés à Ati sans procès au motif de porter tête au petit frère du président Idriss Deby, l’incarcération dans les geôles du PSIG des 28 éléments rebelles livrés par le Soudan au régime de Deby, l’enlèvement du censeur et imam Nousradine Mahamat  Moussa et enfin l’arrestation du secrétaire général de la Présidence de la république,  Mahamat saleh Anadif pour ne repercuter les instructions du president  ,  ne visent qu’une seule communauté, dite arabe.

Alors que les vrais pilleurs, détourneurs et tueurs sont couvris et protégés par le même Président Deby.

Par ailleurs, au vu de tout ce qui se passe, nous ne pouvons pas rester indifférent face à ce rouleau  compresseur qui n’a autre intension que de nous éliminer, voire nous forcer à l’exile.

C’est pourquoi, nous lançons un vibrant appel aux ONG des DH, aux pays voisins du Tchad, à l’UA, à l’EU, à l’ONU, à la ligue arabe et aux pays arabes de se mobiliser pour  qu’enfin notre identité soit préservée. Hier, c’étaient les Mahamid du Niger et aujourd’hui s’est le tour des arabes du Tchad.

Ceci étant, nous avons mis sur pied trois commissions pour trouver une formule commune avec les autres communautés tchadiennes   se trouvant dans la même situation que la nôtre de s’y atteler pour trouver enfin  une sortie honorable des griffes de ce monstre Tchadien, dit IDI :

 - Une commission  judiciaire   appelée  Al HAG l (le droit)qui a pour mission de rapprocher les hommes de droit,  les avocats, les magistrats indépendants, les ONG des DH.

- Une commission politique dite KIFAYA  (c’est fini)a pour rôle la sensibilisation de la classe politique ainsi la population tchadienne  sur les dérives du pouvoir en place.


- Une commission  religieuse nommée ANNASOUR  (victoire)  a pour mission de prêcher le bon sens  et sensibiliser  les fidèles musulmans et chretiens à prier pour le départ sans fin du Satan.

Par conséquent, notre appelons les  Tchadiens  de la diaspora, et particulièrement les étudiants tchadiens se trouvant surtout en France, en Amérique, en Tunisie, en Egypte, en Côte d’Ivoire,  au Gabon, au Niger, en Algérie, au Qatar, en Arabie Saoudite,  en terre libyenne, au Soudan et en Iran de faire parvenir nos voix qui ne cessent de se taire en temps réel.


Enfin, compte tenu de la situation de l’insécurité et l’arbitraire qui se dessine  aujourd’hui, la communauté arabe à travers le monde met en garde le président Idriss Deby  contre des inévitables arrestations  des personnalités influentes dans les heures qui viennent.


En conclusion, nous  exigions  la mise en liberté immédiate et sans condition aucune  des personnes arrêtées  et aussi lançons un appel pressant à l’endroit a la communauté internationale  afin d’en exiger à Idriss Deby la libération des tous  les prisonniers  qui se trouvent dans les prisons de l’ANS, la PSIG, Amsinéné, Moussoro, koro-toro, la cellule des anti- stupéfiants…

 

Fait à Ndjamena, le   20 Avril 2012

Pour la communauté Arabe

Le rapporteur

Al Kass AL mour

contact: kifaya01@live.fr