Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

gadaye2-1-.jpg

Dr Ali Gadaye, ancien ministre.Chroniqueur politique sur le Tchad

 

Trois facteurs expliquent ce phénomène qui s’empare du tyran Deby. 

D’abord la colère populaire qui s’est transformé en un véritable volcan a atteint un seuil où l’éruption devient imminente. En effet, l’accumulation de l’humiliation administrée quotidiennement aux tchadiens de deux sexes par les agents de la dictature, l’injustice sociale qui s’est transformée en une réelle gangrène et la gabegie qui met en surface la mauvaise gouvernance sont autant des motifs de rejet.

 

Ensuite les prémisses d’un soulèvement populaire qui se dessinent un peu partout dans le pays à l’instigation des internautes inspirés par les exemples tunisien et égyptien.

Enfin le rempart du dictateur symbolisé par son protecteur Kadhafi est en train de s’écrouler.

 

Si l’on ajoute à ces facteurs les échos de la conférence à Paris de l’opposition armée qui entend se réorganiser en vue d’un rebondissement imminent ; il y a de quoi ôter le sommeil à Deby.

 

Il faut noter que le glas a sonné pour toutes les dictatures en Afrique. Aucune d’entre elle ne sera épargnée. Le réveil des peuples africains est total.

En effet, ces derniers ont subis la loi de l’oppression imposée par leur bourreau, la misère et surtout l’humiliation depuis plus de cinquante (50) ans. Alors, ils ont décidé désormais de relever la tête. Il s’agit d’une marche irrésistible vers la libération et l’enterrement à jamais des dictatures qui vient d’être initiée. Rien ne l’arrêtera. Car, elle est l’émanation d’une volonté inébranlable et est soutenue par une détermination sans faille. Avis aux dictateurs avertis, rien ne sert de s’y accrocher. Toute chose à une fin.

 

Alors l’heure de la fin des dictateurs en Afrique a sonné ; le vent de la liberté qui a soufflé ne laissera rien sur son passage. La seule préoccupation majeure qui doit être la vôtre, c’est votre dignité. Si cette notion a encore un sens pour vous. Vous avez tout au long de votre règne piétiné celle de vos compatriotes, surtout celle de ceux qui ont osé lever le petit doigt pour vous dire arrêter.

 

L’insistance à vouloir s’accrocher conduit sans nul doute à une éjection humiliante doublée des poursuites judiciaires et pénales pour des actes récurrents à la mauvaise gestion de deniers publics ou à des crimes de guerre voire à des crimes contre l’humanité.

 

Le départ volontaire et pacifique d’un dictateur sera en fait un événement qui rivalisera par son effet surprise les révolutions populaires qui ont forcé l’admiration du monde entier. Y aura-t-il un dictateur qui grâce à son chalenge puisse poser un tel acte ?

 

L’histoire immortalisera avec certitude un tel exploit.

 

Fait le 14/03/2011

 

Dr. Ali Gaddaye