Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Qu'attendent DJASNABAILLE, HABIBA GONTCHOME, BRAHIM KHOULAMALLAH, ROUTOUANG ET D'AUTRES POUR DEMISSIONNER ?
 
Membres du gouvernement ou conseillers du Président ou du Premier Ministre, ces personnes doivent demissionner de leurs fonctions.
Elles ne représentent qu'elles-mêmes. Elles ont été battues aux legislatives dans leurs propres circonscriptions donc peuvent elles encore oser dire qu'elles comptent quelque part, non.
Ces politiciens ont perdu leur temps à mentir et aujourd'hui on a découvert au grand jour, que ce sont des coquilles vides.
Que peut dire un Brahim KHOULAMALLAH devant un PAHIMI ou un LOL, rien du tout.
Ne pouvant même pas obtenir un seul siége à l'assemblée nationale, il est souhaitable qu'ils baissent la tête.
HABIBA GONTCHOME n'a même pas compris le piége qui lui a été tendu. Comment peut elle être élue à LERE où elle ne va jamais et où elle n'est connue que de nom.
Veut elle se moquer de la population de LERE ? C'est au nom de LERE qu'elle a été ministre donc elle doit laisser la place à ceux qui sont connus et qui peuvent marcher la tête haute.
Quant à BRAHIIM KHOULAMALLAH, honte à lui, honte à son parti familial MSA/R.
BRAHIM AHMAT KHOULAMALLA, MADINA AHMAT KHOULAMALLAH, BABIKIR AHMAT KHOULAMALLAH etc, tous candidats et aucun n'a été élu.  EB, EB, EB, ALIF OUYOUB (honte, mille fois honte).
Monsieur DJASNABAILLE, les cartouches sont finies. Laisses la place à ceux qui ont au moins un député. L'heure n'est plus aux discours flatteurs. Personne ne t'ecoutera. Tu n'as rien à proposer.
Même NADJI MADOU est plus connu que toi même pour n'avoir jamais été directeur, Secrétaire d'etat, ministre. Dégages.
Quant au pigeon voyageur, incompétent et inutile Emmanuel NADINGAR, il ne représente plus rien. Qu'ira t il dire à ceux qu'il n'a pu convaincre aux legilatives ? Rien. Malgré ses PetroCFA, BEBIDJA lui a dit non.
Avec KABADI, vous devez faire marche arrière et laisser la place aux autres. Ceux qui sont écoutés. Le siége octroyé à KABADI a été volé.
 
Vous avez tous été humiliés comme ROUTOUANG YOMA et MOUSSA KADAM.
 
KHAHLA MAKAÏLA ALLAWANE" <walfatne@yahoo.fr