Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Dans une dépêche de l’Agence France Presse (AFP), M.Abderahman Koulamallah, porte-parole de l’Union des Forces de la Résistance (UFR), coalition rebelles opposée au pouvoir d’Idriss Deby, a réagi aussitôt aux propos du dirigeant tchadien de remettre en question la présence du dispositif Epervier au Tchad.

Pour M.Koulamallah, cette décision historique d’Idriss Deby doit servir de : « leçon à la France ».

Il développe son argumentaire : "Que ça serve de leçon à la France. La France a soutenu le régime de Deby en lui fournissant renseignements et logistique. Et, parfois même en intervenant. Le 2 février 2008, sans la France, le régime serait tombé. Aujourd'hui la France se heurte à l'ingratitude du régime qu'il a soutenu"

A la différence du régime actuel, l’UFR par le biais de son porte-parole, rassure la France que si par hasard, ses forces prennent, le pouvoir, M.Koulamallah soutient : "C'est d'ailleurs le caractéristique de ce régime aux abois. Il ne tient pas sa parole dès que ça l'arrange. Nous à l'UFR nous disons à la France: +quand nous arriverons au pouvoir, nous ne remettrons pas en cause sa présence+. La France reste une puissance stabilisatrice mais la France serait bien inspirée de rester une puissance neutre et négociatrice".

Nous osons espérer que Deby aille jusqu’au bout de sa logique de réviser les accords militaires avec ses alliés français et verrons bien ce que va faire la France.

D’ici là, l’UFR doit se réorganiser potentiellement et militairement au cas où on aura besoin d’elle pour remplacer le tyran.

Makaila Nguebla