Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

REPUBLIQUE   DU  TCHAD

                                           OPPOSITION    POLITICO-MILITAIRE

                 UNION     DES    FORCES    POUR      LE       CHANGEMENT

                                                  (      U   .       F   .    C     )

                 MOUVEMENT    POUR   L’UNITE    ET    LA     REPUBLIQUE

                                                  (     M  .  U  .   R   .   )

 

SECTION-MUR/ZONE AFRIQUE : COMMUNIQUE DE PRESSE  N°05/UFC-MUR/SZA/2010  RELATIF AUX PROPOS DE M.IDRISS DEBY CONTRE UNE SOI-DISANT INGERENCE DANS LA JUSTCE TCHADIENNE .                        

 La Présidence de la Section MUR/UFC /Zone Afrique s’indigne profondément des propos combien  mensongers tenus  par M. IDRISS DEBY lors d’une rencontre avec la presse étrangère sur une soi-disant  indépendance du Tchad en matière de sa justice.

En effet, l’opinion tant nationale  qu’internationale ne peut être dupe ou naïve quant à la valeur exacte de tels propos ergotés sous l’impulsion  des parrains de toujours qui en matière de justice, se sont contorsionnés en son temps pour initier et traiter la crise de l’ARCHE de ZOE dont le même M.DEBY n’a été qu’un vulgaire sous--traitant local.

L’indépendance d’un pays s’étend et englobe tous ses organes et secteurs régaliens sans restriction alors  qu’au Tchad de DEBY ni la justice et encore moins la défense nationale n’existent réellement comme entités  de souveraineté  nationale car l’arrivée au pouvoir de DEBY  tout comme son maintien pendant vingt ans est et sera l’œuvre  des gouvernements français  successifs  contre la volonté du Peuple tchadien.

C’est pourquoi, la Présidence  de la Section/MUR/UFC Zone Afrique constate avec une réelle amertume que la présence de l’armée française aux ordres d’une dictature et une justice téléguidée constituent un acte agressif à l’égard du Tchad car cette ingérence flagrante au profit  du pouvoir de DEBY  confère  aux autorités françaises d’être comptables de la disparition et des arrestations des opposants tchadiens à l’instar de M. MAHAMAT SALEH IBNI OUMAR,   COLONEL MAHAMAT HAMOUDAH ET  COLONEL DJIBRINE DASSERT.

Enfin, La Présidence de la Section /MUR/UFC/Zone Afrique invite ardemment les parlementaires français en charge du dossier tchadien à poursuivre sans relâche l’œuvre de salubrité politique et de la quête d’une véritable justice au Tchad car tous les vrais patriotes tchadiens leur en seront gré pour leur soutien  actif contre la dictature de DEBY.

          Fait, le 10 Avril 2010

 

Le Président de la Section/MUR/UFC/Zoner AFRIQUE,

 HASSANE  DADJOULA