Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Selon de source bien informée dans le milieu du ministère de la défense française, transmise à notre rédaction par le canal de l’opposition tchadienne en exil,  Paris aurait décidé de  la fermeture de façon importante,  de  sa base militaire au Tchad.


Raison évoquée : restriction budgétaire ?


Mais de l’avis d’un opposant tchadien, exilé en France, cette décision  est interprétée comme un recul des autorités françaises vis-à-vis du régime d’Idriss Deby, qui, au plan international, leur pose de sérieuses difficultés dans le cadre de leurs rapports avec les pays du sud et le reste de l’Europe.


Toutefois, dans le même sens, plusieurs indices témoignent de la détérioration sinon de la cristallisation des relations entre Paris et Ndjaména, depuis la visite dans la capitale française du  dirigeant tchadien, dont la liberté de ton, aurait quelque peu exacerbé l’Elysée.


Du côté de notre rédaction, on ne baisse pas la garde avec la virevolte et la double identité de la France dans les relations très ambiguës qui les lient à un régime comme celui d’Idriss Deby, qu’elle ne se cesse d’apporter son soutien malgré ses tares.


Si jamais cette décision se concrétise, dans les mois à venir, l’opposition armée tchadienne, gagnerait en termes de stratégie militaire, étant donné que la position de l’armée française, constitue un handicap majeur  du fait que par le passé,  elle a joué un rôle moteur de premier plan  dans la sauvegarde et le maintien au pouvoir d’Idriss  Deby, menacé à maintes fois par  des raids menés depuis l’est du Tchad par des mouvements d’opposition militaire d’émancipation nationale à revendication démocratique et populaire.

 

Makaila Nguebla