Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 tel.jpg
Aujourd'hui 15 mars, l'association de défense des droits des consommateurs (ADC) appelle les Tchadiens à observer une journée sans téléphone. Autrement dit, ils doivent étteindre leur appareil. Cette action doit s'étaler de 6 heures à 24 heures. A travers celle-ci, l'ADC entend protester contre le dysfonctionnement de la téléphonie mobile et le prélèvement d'1 franc CFA par communication en vue du développement du sport, prélèvement instauré par le gouvernement. Un abonné d'Airtel, collaborateur du Blog,  joint à N'Djamena ce matin, nous dit que le mouvement est bien suivi. "Partout où je vais, je fais une seule remarque: tout le monde en parle, même les médias internationaux", nous dit-il. "C'est depuis hier nuit que certains ont commencé à observer cet importan mot d'ordre", avoue-t-il.
 
Selon les calculs de notre collaborateur, ce prélèvement ferait entrer plusieurs centaines de millions de francs CFA dans les caisses de l'Etat, par mois. Il se base sur les éléments suivants: 3 opérateurs se partagent l'espace tchadien. Chacun d'eux revendique au moins un million d'abonnés. Si chaque abonné passe en moyenne 5 appels par jour, l'Etat prélève 5 F. 5F X 3.000.000 X 30 jours = 450.000.000 F CFA par mois. "Ces fonds serviront-ils effectivement au développement du sport?" s'interroge notre collaborateur. "On a déjà une expérience avec les taxes de 10 F que nous payons comme redevance audiovisuelle. Sa gestion nous édifie: elle est opaque et digne des Itno. Et puis, nous avons aussi contribué à l'achat des ARV, à travers une taxe de 10 F. Mais, le monde médical dit que c'est Idriss Déby Itno qui octroie gratuitement les ARV aux malades de Sida!" ajoute-t-il comme très remonté. "J'en appelle au sens de citoyenneté de nos compatriotes pour que cette action soit courronnée de succès, comme la dernière ville morte qui a ôté le sommeil aux Itno, des sangsues. Chacun de nous doit sensibiliser autour de lui pour que tout le monde observe cette journée sans téléphone", conclut-il.
 
Les Itno tireront-ils les lecons de cette énième expression du raz-le-bol du peuple à leur égard? Ce cénacle au pouvoir au Tchad est plus obsédé par sa ribouldingue quotidienne sur les fonds pétroliers que par la quiétude de la population. Les Tchadiens doivent passer à la vitesse supérieure pour mettre fin à leur calvaire.
 
Cet écrit a été réalisé avec la collaboration de Wachinzoumbo Padaré