Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

aht-yacoub.jpg

 

La direction du journal estime que le contenu de ce courrier n’est pas du tout clair. Elle admet toutefois que les journalistes ont des difficultés à accéder à certains meetings et par conséquent ils restent incapables de couvrir toute la campagne. Il arrive que les candidats omettent d’inviter certains journaux de la place dans leur déplacement ou dans leur meeting.


Dans un courrier adressé à la Direction du journal Alwihda Actualités par le Haut conseil de communication, le HCC, et signé de la vice présidente Achta Saleh Damane, le HCC a attiré l’attention du journal sur la nécessité de « respecter les dispositions des décisions 10 et 11/HCC/P/SG/2011 portant respect des principes d’égalité, de pluralisme et d’équilibre de l’information dans les médias publics et privés dans la présidentielle 2011 règlement d’espace rédactionnel pendant ladite campagne qui fait obligation d’accorder le même traitement à chacun des candidats en lice ». Le HCC estime que « ce n’est pas le cas dans certaines de productions d’Alwihda actualités ». Et demande à la direction de « prendre toutes les dispositions afin de remédier à cette situation » . La direction du journal estime que le contenu de ce courrier n’est pas du tout clair. Elle admet toutefois que les journalistes ont des difficultés à accéder à certains meetings et par conséquent ils restent incapables de couvrir toute la campagne. Il arrive que les candidats omettent d’inviter certains journaux de la place dans leur déplacement ou dans leur meeting. S’agissant de la couverture du meeting des trois candidats en retrait, la direction d’Alwihda actualités informe que la couverture a eu lieu après la réception d’une invitation officielle. En aucun moment Alwihda force la main à un candidat qui ne juge pas nécessaire d’inviter le journal dans son meeting. Alwihda actualités saisit l’occasion pour informer une fois de plus que les journalistes tchadiens sont les plus démunis du monde et il appartient au HCC de plaider leur sort afin de leur permettre d’assumer leur responsabilité. Car au moment où les candidats dépensent des milliards de Fcfa pour leur campagne, la presse tchadienne n’a reçu que des miettes. Cette situation l’a empêché de couvrir les campagnes présidentielles dans toutes les régions.
 
La Direction d’Alwihda Actualités