Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Le gouvernement tchadien vient d’annoncer une hausse généralisée des prix des carburants sur son territoire. L’essence avec ou sans plomb est le plus touché par cette augmentation à savoir 0.2 dollars de plus, ramenant le litre à 0.96 dollars. Le gas-oil a quant à lui connu une légère augmentation de seulement 0.01 dollars le litre, le ramenant à 1.05 dollars. Selon le ministère de commerce qui a annoncé la nouvelle, la décision prenait effet immédiat lors de son annonce. La rumeur laissait déjà entendre que la hausse surviendrait et les experts craignent que certains opérateurs aient organisé une pénurie par rétention pour bénéficier des plus-values à l’application de la hausse.  Une autre crainte reste soulevée, celle du trafic d’essence qui ne manquera pas de reprendre et de s’intensifier entre le Tchad et le Cameroun. En effet à kousserie, ville du Cameroun et frontalière au Tchad, un fut d’essence coûterait environ 175 dollars tandis qu’à N’Djamena les hausses ramènent le coût du fut à près de 192 dollars. Cet écart représente une motivation suffisante pour soutenir le trafic. C’était encore le cas il y a peu, quand l’augmentation des prix des carburants au Cameroun avait généré un écart entre les deux pays. Un trafic en provenance du Tchad avait été organisé avec succès, c’est aujourd’hui la sens inverse qui va prendre forme. Les différentes hausses des carburants ainsi que les mauvaises pluviométries ont conduit cette année à une inflation qui dépassera, le moi prochain, la norme de la région qui est de 3%.les prévisions annoncent une inflation de 3.5% pour toute la zone alors qu’à la même période de l’année dernière, elle était de 2.7%. L’impact des hausses de carburant sur le coût de transport des marchandises se fait ressentir et les denrées alimentaires par exemples coûtent plus cher.

Au regard de la porosité des frontières et de dispositif de Contrôle insuffisant, les observateurs extérieurs pensent que les pays de la région devraient développer une politique commune de gestion en matière des prix des carburants.

 

 

Source: http://www.afrique7.com/economie/5655-tchad-hausse-des-prix-des-carburants.html