Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Nous, personnels de CIS, avons été menacé ce matin par un colonel de la securité(DSPIP).il est venu nous demander de vider les lieux sinon il va utiliser la force militaire pour nous deloger car le fait de rester au camp est ilégal et c'est une propriété privée de EEPCI. Pourtant notre greve est legale et pacifique. Comme les travailleurs des autres compagnies travaillant sur le site, nous estimons que nous avons le droit de rester a la base et continuer notre lutte qui est pacifique.

Plus tard à 08 heure les autorités militaires(DSPIP) dont un Général, deux colonels et deux commandants ainsi que les autorités administratives dont le sous prefet de komé ndolébé et son adjoint nous sommaient purement et simplement de quitter les lieux. Sinon, ils seront en droit d'utiliser d'autre force pour nous déloger. Et ils proposent en echange d aller negocier avec eux et le gouverneur de la region  au bureau du sous prefet à Komé Ndolébé. Nous avons repondu que 600 employés ne peuvent pas être là pour discuter à la fois. Donc nous avons préféré que nos délégués et quelques employés d'aller discuter avec eux à la sous-préfecture.

                      Aujourd'hui à 24 heures la grève entre dans la phase illimitée.

*****************************************************************************************************************************

 

                                                     COMMUNIQUE

Suite aux discussions engagées par rapport à la plate forme avec le patronat CIS pendant au moins 3 mois en présence des syndicalistes (UST, PETROSYNAT) et le Chef de bureau de Travail de Doba, mais aucun point sur les 18  énumérés n'est pirs en compte.

Par contre, la direction CIS propose de changer plutôt le système de rotation de 4 semaines de travail et 2 semaines de repos en 6 semaines de travail et 1 semaine de rapos. Or sur la plate forme, nous avons revendiqué une rotation de 4 semaines de travail et 4 semaines de repos comme pour toutes les compagnies opérant sur le site.

En outre, elle prévoit la réduction de l'effectif afin d'augmenter le salaire de ceux qui auront la chance de rester. 

Suite à une assemblée générale du 14 Mai 2011, nous avons envoyé un préavis de grève de 3 jours allant du 15 au 17 Mai 2011 et décidé d'observer une grève de 3 jours  et le patronat est resté dans le silence total.

Donc, le 18 Mai 2011, nous avons observé la grève de 3 jours renouvelable si aucune solution n'est trouvée.

Par ailleurs, nous constatons des intimidations de la part du patronat nous demandant de quitter les camps le 17 Mai 2011 à 21H30 sous prétexte que les installations sont pour EEPCI et non pour CIS.

La présence d'un Huissier le 18 mai 2011 à 16H00 accompagné du Directeur de Ressources Humaines Iguida Valentin pour faire le constant.

Ce matin à 9HOO, les responsables de Esso, de CIS accompagné de l'huissier qui se déclare neutre de quitter le camp au plus tard 12HOO sinon ceux qui y resteront  ne seront pas admis sur le site d'EEPCI(CIS ou une autre compagnie).



Lire la plateforme: Ici