Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

desesq.jpgLe recensement au Tchad, débuté depuis un mois, a connu d’énormes difficultés sur l’ensemble du territoire national.

Selon nos informations, Gilles Desesquelles,  ambassadeur de l’Union européenne (UE) au Tchad, a effectué le 28 mai dernier, une visite d’évaluation du suivi du recensement dans quelques localités méridionales,  mais, il a constaté de visu le fiasco total dans plusieurs bureaux où certains membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), sensibilisent les agents recenseurs pour dire qu’ils disposent encore des registres alors qu’ils sont en rupture depuis une dizaine de jours.

Si d’ores et déjà,  des lacunes graves sont observées  dans le processus du recensement, dans plusieurs zones à fortes densités humaines en terme de populations telles que ;  les deux Logones, le Moyen Chari, le Mayo Kebi et la Tandjilé, il va sans dire qu’ailleurs, le recensement est totalement biaisé et bâclé.

En outre, nous avons appris qu’une pétition qui circule à Sarh, depuis le 08 au 29 mai dernier,  a recueilli en deux semaines 90.000 signatures qui protestent contre le déroulement du recensement au Tchad.

Par le biais de son représentant résident au Tchad, l’Union européenne (UE), doit donc tirer les conséquences des élections présidentielles à venir, si réellement, elle tient compte d’un processus démocratique dans ce pays où le pouvoir reste confisqué par un homme en armes qui empêche à son peuple toute voie d’accession à la magistrature suprême par les moyens légaux des urnes.

Makaila Nguebla