Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le même jour où j’ai posté un article qui parle de ces comportements qui ont contribué à l’échec de la lutte, voici encore une idéologie, une prise de position, une pensée occulte comme une épée de Damoclès vient écraser toute une œuvre qui doit mériter une réflexion profonde.

 

Comment peut-on comprendre qu’au moment où nous appelons à l’unisson, à une lutte commune, MARS et AVRIL voient le jour ?

Une chose est sure, dans cet article je ne constate que du sensationnel. Encore une fois, si vous ne m’avez pas compris chers lecteurs et amis du Blog de Makaila, une rébellion sudiste composée uniquement des sudistes ne réussira pas.

 

Le rédacteur de l’article a fait de l’anachronisme que celui qui le lit n’en reviendra jamais.

1-     il ne dit pas quand le mouvement a vu le jour, qui est les membres… ? il est vrai on peut de fois évoluer dans la clandestinité mais de tels articles ne contribueront en rien dans la lutte que mènent les vrais résistants.

2-     Il peut être un montage d’un ennemi résident au Tchad qui veut saboter la marche vers la libération du peuple Tchadien.

3-     Le Sieur parle des massacres des Ouaddaiens et autres ethnies du Tchad, mais réclame uniquement l’autonomie du Sud pourquoi ?

 

Dans ce pays aucun groupe ethnique n’a été épargné par la turpitude des régimes qui se sont succédé depuis 1960. Chacun à son tour a été victime.

Autonomie du Sud oui mais, qu’allons nous faire pour ces enfants des parents Sudistes et Nordistes. Et le Pétrole source de conflit depuis toujours dans ces Etats fédéraux ou Fédéralistes, son partage ?

 

FAN, MARS que sais-je encore vous pouvez nous coller la paix ? Nous les Tchadiens tout ce que nous souhaitions et appelions de nos vœux c’est un Etat de Droit, où il y a une vraie justice, liberté, paix, nos enfants aillent à l’école, accès aux soins, de l’eau potable, de l’électricité, des routes et enfin la sécurité des biens et des personnes. Et ces régimes dictatoriaux qui se sont succédé au Tchad nous ont privés de tout cela, et la lutte politique n’a pas été une solution face à des individus aussi criminels et liberticides. La lutte armée était le seul rempart pour se faire entendre et ce le sacrifice que nous nous sommes consenti pour un lendemain meilleurs à nos progénitures.

 

En conclusion, cette idée bien qu’elle peut être une option pour une partie de la population Sudiste et que chacun est libre de choisir sa méthode de combattre ce régime, personnellement je trouve cette idée prématurée, dangereuse et négative.

Comment peut-on comprendre qu’au moment où on parle d’intégration régionale et sous-régionale des Etats, ou encore des états Unis d’ Afrique et de mondialisation, c’est ce moment là que choisissent les ennemis du Tchad pour diviser une population de 11 Millions d’habitants seulement et une petite terre d’une superficie de 1.284.000 Km2.

Une chose est sure et il faut que nos frères Sudistes comprennent, comme ils se sentent lésés, méprisés, écrasés et laissés pour compte par ces régimes Nordistes, je leur demande de regarder autour d’eux s’il n’existe pas d’autres composantes ethniques qui étaient ou qui sont victimes de ces barbaries et exclusion ? Exemples : Hadjaray, Kanembou, Boulala… ou tous ces gens là doivent avoir leur République ?

Et ceux-là rejetés et persécutés par leurs « propres frères Nordistes » ou doivent-ils se ranger ? Aller avec MARS ou FAN. Soyons sérieux, la lutte continue avec ceux qui ont une vision positive pour le Tchad.

 

 Source confidentielle.