Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

COORDINATION INTERNATIONALE DES FORCES VIVES TCHADIENNES EN EXIL
(Pôle d'Afrique)

 

 

Tchad-France : L’obligation d’arrêter Idriss Deby pèse sur François Hollande au nom de la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées

Nous, Forces Vives Tchadiennes en Exil (Pôle d’Afrique) saisissons l’occasion de la visite,  ce mercredi 05 décembre 2012, d’Idriss Deby à Paris, pour demander aux autorités françaises, de bien vouloir procéder à l’arrestation immédiate du dirigeant tchadien qui se trouve sur son sol.

En effet,  nous souhaiterons interpeller le Gouvernement français pour la mise en application immédiate de la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées, qui stipule dans ses deux articles suivants :

Article premier

1. Nul ne sera soumis à une disparition forcée.

2. Aucune circonstance exceptionnelle, quelle qu'elle soit, qu'il s'agisse de l'état de guerre ou de menace de guerre, d'instabilité politique intérieure ou de tout autre état d'exception, ne peut être invoquée pour justifier la disparition forcée.

Article 2

Aux fins de la présente Convention, on entend par « disparition forcée » l'arrestation, la détention, l'enlèvement ou toute autre forme de privation de liberté par des agents de l'État ou par des personnes ou des groupes de personnes qui agissent avec l'autorisation, l'appui ou l'acquiescement de l'État, suivi du déni de la reconnaissance de la privation de liberté ou de la dissimulation du sort réservé à la personne disparue ou du lieu où elle se trouve, la soustrayant à la protection de la loi.

Au nom d’une justice française qui se veut totalement indépendante, nous exigeons des autorités politiques et administratives de ce pays, de nous aider à procéder à l’arrestation immédiate d’Idriss Deby, pour qu’il soit traduit devant les tribunaux compétents et comparaisse des actes graves et inqualifiables des violations des droits de l’homme commis au Tchad.

Arrivé au pouvoir en 1990, Idriss Deby est auteur et responsable de disparitions forcées de milliers de personnes civiles ou politiques dans de conditions extra-judicaires et de déni des droits.

Les familles de personnes disparues n’ont droit à aucune voie de recours devant les tribunaux nationaux acquis à la cause de son régime.

En procédant à l’arrestation d’Idriss Deby, les autorités françaises soulageront la peine et la souffrance illimitées des parents de ces victimes qui attendent une hypothèque justice quelque part sur cette terre.

Pour ce fait, la Coordination Internationale des Forces Tchadiennes en exil (Pôle d’Afrique), exhorte le Gouvernement français de rendre justice aux populations tchadiennes meurtries et tyrannisées par une abominable dictature vieille de 23 ans de règne.


Fait à Dakar, le 05 décembre 2012

 

Coordination Internationale des Forces Tchadiennes en Exil

(Pôle d’Afrique)

Contact presse : 00 221 33 828 93 72

                         00 221 70 711 67  82 

                           Mail : vivesforces@yahoo.fr