Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Communiqué de presse

 


Tchad-France : François Hollande prend du recul d’Idriss Deby, les relations se dégradent !


La Coordination Internationale des Forces Vives Tchadiennes en Exil (Pôle d’Afrique), observe avec une attention particulière, le dernier développement en termes de dégradation de la situation dans les relations franco-tchadiennes depuis l’avènement au pouvoir du Président François Hollande, dont l’élection en France, a suscité un grand espoir pour les peuples d’Afrique.

A l’actif de cette détérioration des rapports entre Ndjaména et Paris, on peut citer, l’affaire de l’opposant tchadien Ibni Oumar Mahamat Saleh, enlevé  en 2008 par la garde prétorienne d’Idriss Deby, et dont la France et la communauté internationale réclament que justice soit faite à propos de sa disparition. Il faut aussi ajouter, le contentieux né de la crise sociale qui oppose l’Union des Syndicats du Tchad (UST) au régime d’Idriss Deby, les  tentatives d’intimidations des journalistes, des membres des organisations de la société civile, l’instrumentalisation de l’appareil judiciaire à des fins répressives à l’encontre des leaders de  l’opposition tchadienne, l’expulsion de Mgr Michele Russo, évêque de Doba.


Ces différents évènements ont fortement contribué à instaurer la méfiance entre le Président Français, François Hollande qui a pris du recul, en évitant de recevoir à Paris  Idriss Deby, dont les demandes d’audiences sont jugées  intempestives  à l’Elysée.

Lésé et frustré, Idriss Deby a délibérément boudé le 14eme  sommet de la Francophonie tenu à Kinshasa (RDC).

Depuis lors, le régime d’Idriss Deby affiche visiblement son hostilité à l’encontre de  la France  via des médias locaux.

Par une Mise au point, le service de la communication de la présidence du Tchad,  s’est illustré par un argumentaire dérisoire mettant en cause  RFI et l’accuse de  s’acharner contre le Chef de l’Etat tchadien et de se livrer à un  « Lynchage médiatique » à son encontre.

 

Invité de Christophe Boisbouvier, sur les ondes  de Radio France Internationale (RFI), M.Hassan Sylla, ministre tchadien de la communication  a soutenu que «  l’Afrique a ses coutumes, ses cultures. (...)Tous les partenaires de l’Afrique doivent mieux connaître les réalités africaines et respecter l’Afrique. »

Alwihda,journal privé proche du pouvoir, évoque dans sa dernière livraison que : «  la campagne médiatique de François Hollande ne fait plus recette ».

Cette série d’escalades verbales et de provocations, atteste que la crise  entre Ndjaména et Paris, a atteint un point de non retour.

Ainsi, la Coordination Internationale des Forces Tchadiennes en Exil (Pôle d’Afrique) s’insurge pour :

Ø  Dénoncer le zèle et l’arrogance avec lesquels, les autorités tchadiennes font preuve pour escamoter les tristes réalités que subit le peuple tchadien,

Ø  Exhorter  le Président français François Hollande à continuer dans sa trajectoire et sa volonté de rupture pour assainir les rapports franco-africains en général,

Ø  Appeler tous les Tchadiens et Tchadiennes à  massifier le mouvement de contestation populaire pour exiger le départ du pouvoir d’Idriss Deby au Tchad.

           

                

                                               Fait à Dakar, le 22 octobre 2012


La Coordination Internationale des Forces Vives Tchadiennes en Exil (Pôle d’Afrique)

Contact : 00 221 33 825 93 72

00 221 70 711 67 82

Mail : vivesforces@yahoo.fr

 

COMMUNIQUE DE PRESSE: ICI