Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Discours du Coordonnateur de G-CRAC, M. Béchir Issa Hamidi, lors du lancement du Manifeste contre l’augmentation des prix des produits pétroliers, ce 22 octobre 2011 à la Maison des Médias (N’Djaména-Tchad).

Mesdames et Messieurs les journalistes,

Distingués invités,

Avant tout propos, permettez-moi de vous remercier  d’avoir répondu massivement à notre invitation citoyenne. Le collectif G-CRAC a dû sûrement vous interloquer tant  le sigle fait penser au sentiment d’exacerbation qui anime nos concitoyens, depuis que les prix des produits pétroliers ont été augmentés par l’arrêté du ministère du commerce et de l’Industrie, rendu public le 16 octobre dernier

G-CRAC est un Groupe de Citoyens à la Recherche d’Alternative Crédible. Il est un cadre de Réflexion, rattaché au Mouvement Citoyen pour la Préservation des Libertés (MCPL), association qui a eu son autorisation de fonctionner depuis Août 2010. Cependant, le mouvement G-CRAC ne veut pas perdre sa voix dans celle plus large de toutes les autres associations de défense des droits Humains. D’où sa démarche novatrice qui consiste à faire signer un manifeste au plus grand nombre possible de citoyens éprouvant un même sentiment à l’égard d’un acte posé par leur gouvernement. Notons qu’au moment où nous proposons ce manifeste, d’autres préconisent des marches, des sit-in et autres actions visant le même objectif.

Notre démarche vise deux objectifs principaux. Le premier, le plus évident est certainement d’amener le gouvernement à revoir sa copie en fixant des prix plus raisonnables pour le bien-être des citoyens tchadiens, déjà malmenés par une cherté de vie galopante. Le second objectif et non moins important est la prise de conscience que nous voulons insuffler à nos citoyens. Dans une démocratie normale, il ne revient pas aux citoyens de craindre d’exprimer leur voix (pacifiquement et légalement), mais c’est au gouvernement de craindre la réaction de l’opinion publique quand il est amené à prendre une décision touchant directement le quotidien des citoyens.

G-CRAC veut militer pour que la peur change de camp. Oui, il faut que la peur change de camp ! Car, il y va de l’intérêt de notre nation, longtemps fragilisée par des soubresauts indignes d’une démocratie moderne. La poursuite de ces deux objectifs s’inscrit dans le programme plus large de notre association mère, le MCPL, qui vise, comme l’indique son nom, à préserver les libertés des citoyens.

Mesdames, messieurs les journalistes

Nous le savons, autant que vous, que les attentes de nos concitoyens sont énormes. Elles sont légitimes. C’est pourquoi, le mouvement G-CRAC ne compte pas s’arrêter à ce premier combat contre l’augmentation des prix des produits pétroliers. Chaque fois que la situation l’exigera, nous ne ménagerons aucun effort pour appuyer les citoyens tchadiens dans le sens de l’amélioration de leur quotidien.

Je vous remercie !