Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le discours d’orientations politiques du Mouvement pour l’Autonomie et la Renaissance du Sud (MARS). 

Chères Tchadiennes et Tchadiens,

Chers camarades,

Je vous salue, vous avec qui le Mouvement pour l’Autonomie et la Renaissance du Sud (MARS) partage une histoire commune faite de dominations arrogantes et d’oppressions, de luttes pour notre liberté et libération. 

Je parle aujourd’hui au nom des Tchadiens miséreux et de tous ceux qui voient leurs enfants mourir de maladies bénignes, alors qu’Idriss Deby Itno et les siens s’accaparent de la totalité de nos biens communs pour s’armer et s’offrir des châteaux dans leurs campements de nomades. 

Je parle au nom des intellectuels et journalistes qui, pour conjurer les cruautés de la faim et les gifles du chômage, observent un mutisme infect face aux insupportables dérives de la république. 

Je parle au nom des victimes du septembre noir de 1984; des victimes de la garde républicaine de Deby dans les deux Logones; des victimes du massacre planifié des Hadjaraï en 1991; des victimes du massacre de Gniguilim, de Khou, de Goré et toutes celles que je n’ai pu citer tant la liste des crimes de Deby est longue. 

Je parle au nom des cotonculteurs pillés, des défenseurs des droits de l’homme oppressés et des journalistes engagés régulièrement harcelés et intimidés.

 

Depuis les 20 dernières années, marquées par une présence opressante d’individus violents qui nous brutalisent, nous couvrent d’injures, intimident nos femmes et nos enfants;  

Depuis les 20 dernières années, marquées par la mauvaise haleine de l’âme d’Idriss Deby Itno où nous ne respirions que ses cruautés, ses allures de gangster et sa politique de corruption des valeurs fondamentales de notre société, notre pays a traversé une période de noirceurs qui s’est imprimée sur la conscience collective des Tchadiens. 

La liste des malheurs que Deby a apportés est longue : mort, misère, inégalités sociales, scandales de corruption, détournements de fonds publics, clientélisme, anéantissement de nos coutumes, assimilation à la culture arabe, insécurité, exécutions extrajudiciaires, arrestations et détentions arbitraires, violations des droits  et que sais-je encore.

Le pouvoir de Deby est un résumé de pires malheurs déversés sur le peuple Tchadien et de mensonges élaborés pour suivre la courbe de notre aspiration au changement. Mais, nous savons aujourd’hui que les artifices de Deby ne peuvent plus masquer le problème d’inégalité des citoyens devant la loi, tellement les siens se montrent au dessus des lois de la république.  

L’arbitraire est si présent au Tchad que la ruse de Deby ne peut plus masquer la hurlante injustice sociale. Idriss Deby ne peut plus dissimuler son incapacité à répondre aux besoins d’idées de la jeunesse tchadienne.  [Vifs Applaudissements]

 Chers Tchadiennes et Tchadiens,  camarades

C’est donc en toute logique et de droit que nous contestons, à partir de cet instant même, la gouvernance de Deby caractérisée par des pratiques politiques de bas étage; des choix qui incarnent l’interminable instabilité et l’injustice sociale; des choix qui créent des Tchadiens d’au-dessus la loi et d’autres de sous la loi dits implicitement inférieurs ou esclaves; des choix politiques qui maintiennent nos villages et tout le Tchad profond dans un immobilisme digne des temps primitifs. 

Nous contestons Idriss Deby Itno au nom du sacré. Oui, au nom sacré parce que la vie des Tchadiens est sacrée! Les droits des Tchadiens sont sacrés! Notre dignité est sacrée! [Ovation! On sent l’électricité dans les airs

Pour nettoyer toutes les immondices que Deby a produites depuis les 20 dernières années, nous aurons besoin d’égouts que le Tchad ne puisse se les permettre. C'est pourquoi il faut détruire la source même qui émet ces ordures, car elles sont nocives et dangereuses pour la santé et le bien-être publics. [Acclamation nourrie]

 Le Mouvement pour l’Autonomie et la Renaissance du Sud (MARS) arrive comme une solution crédible et réaliste à ces malheurs. MARS arrive comme une réponse légitime à une agression, à une domestication et un abâtardissement, lesquels sont organisés par nos oppresseurs qui nient notre humanité alors qu’eux-mêmes n’ont d’humain que l’humanité qu’ils n’ont pas choisie.  

MARS se pose comme la conscience collective des sudistes qui surgit à un moment où ils refusent de s’apitoyer sur leur sort et assument leur révolte face à la permanente injustice sociale et à une domination sauvage. Le Mouvement populaire MARS est l’aboutissement de la résistance et l’indignation des sudistes face à l’horrible gestion des biens communs instaurée par des dirigeants illégitimes qui se sont imposés à nous.  MARS est en marche pour l’édification d’un Sud du Tchad autonome, débarrassé de l’exploitation par un gang d’affairistes et de dirigeants nocifs basés à Ndjamena. [Interminables applaudissements.]

 

Faut-il encore rappeler que Deby, dans sa tyrannie, se fait aider par des collaborateurs traitres et conseillers sans scrupule ?

Ces traitres et conseillers, qui représentent ce que Deby a de plus inachevé, tiennent leurs parents en une espèce de bassin ethnique d’hommes, à partir duquel ils se livrent tantôt à l’affairisme à mains armées tantôt à des débauches électoralistes. En tout temps, ils ne cherchent qu’à dominer et exploiter les Tchadiens. C’est la raison pour laquelle MARS s’affirme à travers ses objectifs et ses idéaux comme une force de délivrance, de libération et d’aspiration du Sud à l’Autonomie.   [2e Ovation !]

 

MARS est l’incarnation de la volonté consciente de tous ceux qui appellent au changement et à l’autonomie  du Sud du Tchad. Notre autonomie est  indissociable de la survie et du développement harmonieux de nos régions. Notre autonomie, nous n’entendons pas la recevoir de qui que ce soit. C’est un droit qui doit être simplement constaté et reconnu. Nous la prenons nous-mêmes! [3e ovation.]

 

Fonctionnaires, Enseignants, Étudiants, Chômeurs, Paysans, Cultivateurs, policiers, gendarmes, militaires, prenez ce qui vous appartient. N’attendez pas de recevoir mais prenez vous-mêmes ce qui vous appartient! Soyez conscients de ce qui vous appartient parce qu’il vous appartient désormais.   Comportez-vous en hommes et femmes dignes et libérés. Comportez-vous en hommes et femmes autonomes. [C’est la jubilation !]

MARS est aujourd’hui la preuve patente de l’aspiration de tout le Sud du Tchad à l’autonomie et à la renaissance. C'est-à-dire la preuve de l’aspiration de la majorité des Tchadiens au nom et à l’essence même du mouvement. [Vifs applaudissements].

Nous nous donnons comme mission de liquider toutes les dérives et la mauvaise gouvernance de l’actuelle administration. Nous proposons une gouvernance responsable et juste à l’endroit de toutes les régions de notre futur territoire autonome que nous nous appliquons à définir les contours. Nous proposons une gouvernance qui répond à nos besoins sociaux et qui ouvre, en vérité, notre pays aux fondamentaux de la démocratie et du droit.  

Nous avons la ferme détermination de sortir toutes nos régions de l’arriération en réinventant et réactualisant nos pratiques agricoles. Nous introduirons des techniques modernes de l’agriculture et nous initierons les paysans à une meilleure organisation afin d’augmenter le rendement de l’agriculture. Nous diversifierons notre agriculture selon les spécialités de chaque région et les spécificités de chaque sol ou milieu. Nous réviserons les structures traditionnelles contre-productives qui minimalisent le rendement et le développement de l’agriculture. Les villageois verront le futur s’ouvrir à eux et seront responsabilisés. Les écarts entre les villes et les villages seront donc réduits. [Vifs applaudissements]. Avec MARS,  il appartiendra à chaque région de définir le mode de gestion qui répond le mieux à ses intérêts.

 

Nous introduirons la réforme scolaire. Nous réformerons notre école afin d’enseigner à notre jeunesse les méandres du critique et de l’analyse qui leur permettront d’évaluer les enjeux des débats politiques, économiques, sociaux et sociétaux dont ils seront des arbitres autorisés. [Acclamation nourrie]. Qui en dehors de nous-mêmes délivrera nos enfants des chaines de l’éducation aux ordres des gouvernements corrompus et des politiciens véreux qui décident des programmes scolaires selon le niveau d’abrutissement des masses qu’ils souhaitent atteindre?  [vifs Applaudissements].

Nous reformerons l’administration afin de la rendre efficiente en la débarrassant des lourdeurs bureaucratiques et des structures de corruption mises en place par les bandes d’affairistes de Ndjamena chapeautées par Deby en personne. Notre administration de demain sera juste envers tous. Nous mettrons fin aux désordres actuels en ce qui concerne le domaine de l’habitat et apprécierons les prix justes des loyers tant pour le locataire tout comme le propriétaire.

 

MARS est une révolution par laquelle le peuple imposera à Idriss Deby sa volonté souveraine, son choix de société, sa justice, sa vision, sa volonté d’autonomie par tous les moyens dont il dispose. [Vifs applaudissements].

MARS est la corroboration évidente de la vérité selon laquelle quand un peuple oppressé décide ne plus s‘apitoyer sur son sort, assume sa révolte en se tenant débout et fait sonner la trompette de la justice, ses oppresseurs se dispersent.   [4e Ovation. Cris interminables.].

Avant de finir, il est important que je fasse cette précision :

MARS ne met en défiance aucune religion ou croyance. Vous pouvez croire en qui vous voulez et priez de la manière que vous souhaitez. Nous sommes tolérants et nous nous ouvrons  à d’autres cultures et peuples pour profiter des richesses de la diversité et comprendre le monde contemporain dans lequel l’isolationnisme d’un peuple est un suicide collectif assuré.  Cependant, MARS rejette toute assimilation à une culture autre que la notre, fut-elle arabe. Aussi, nous sommes ouverts à la consultation avec tous ceux qui poursuivent les mêmes objectifs que nous.

Je voudrais finir en disant à tous ceux qui sont fatalistes que leur fatalisme ne se justifie plus pour la simple raison qu’il n’y a pas de fatalité! Il y a plutôt une politique injuste d’inspiration obscure, sciemment et savamment mise sur place par Idriss Deby, qui nous oppresse et nous traumatisent.  Nous connaissons donc aujourd’hui de notre mal. Occupons-nous en !   [Acclamation nourrie].

Êtes-vous fatalistes? Ne le soyez plus parce qu’il n’y a pas de fatalité. Avez-vous peur? Soyez libérés de votre peur parce que c’est l’arme même de domination que nos oppresseurs utilisent contre nous. Êtes-vous complexés? Ne le soyez plus et redoublez d’audace pour retrouver votre dignité et autonomie.

MARS est debout et en marche pour l’autonomie du Sud du Tchad. Il s’agit de la marche du peuple tchadien.  Il s’agit de la marche de tout le Sud du Tchad accompagné et soutenu par d’autres peuples frères et amis. [Vifs applaudissements].

Aux peuples et frères historiques, nous leur rappelons cette parole de bon sens : « les intérêts de nos amis sont aussi nos intérêts ». Nous continuons à penser que c’est ensemble que notre territoire autonome s’ouvrira sur le monde pour atteindre le développement et le progrès auxquels nous aspirons. Que le passé ou l’histoire n’effraie personne! Marchons ensemble ! Les absents seront les seuls responsables de leur absence.  

Chères Tchadiennes et Tchadiens, camarades

Luttons pour notre libération. Luttons pour notre autonomie. Luttons pour notre futur et celui de nos enfants! Marchons comme des Hommes !

Vive le sud du Tchad autonome! Vive la révolution MARS ! [Encore une Ovation. C’est le délire !].

Merci camarades.

Discours tenu par le camarade président de la révolution MARS et retranscrit par nos soins

Le Secrétariat Général

mars.communication@yahoo.com