Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

jean-bernard.jpg
Tchad : Deux "gifles" en trois mois, le ministre de la justice devient-il gênant ?

Le ministre qui affronte intelligemment Saleh Kebzabo qui lui tient tête dans son fief du Sud du Pays, n'est pas à sa première tentative de le traîner dans la boue.

TCHAD (Alwihda) - Après examen , lundi, à huis clos, de la demande de levée de l’immunité parlementaire de deux députés, Tchindebet Lama et Saleh Kebzabo, le Parlement tchadien a rejeté à l'unanimité les demandes introduites par le ministre de la Justice pour mettre à la disposition des autorités judiciaires les deux députés. 
 
Les deux députés doivent être, au moins mis à la disposition de la justice pour être entendus, selon M. Jean Padaré le ministre de la justice qui défend Mordicus la levée de l'immunité. Le ministre qui affronte intelligemment Saleh Kebzabo qui lui tient tête dans son fief du Sud du Pays, n'est pas à sa première tentative de le traîner dans la boue. Pour la deuxième fois, en moins de trois mois, le ministre de la justice essuie un revers. La première fois, lorsqu'il a demandé au Sénégal l'extradition en Guinée de l'activiste blogueur Makaila Nguebla. Par cette action irréfléchie, Jean Padaré a rendu un grand service à Makaila. Soutenu par les défenseurs de droit de l'homme et d'expression, Makaila séjourne aujourd'hui en Europe grâce à la démarche maladroite du ministre de la justice. Le deuxième échec est le rejet par le parlement de la levée de l'immunité de l'opposant Saleh Kebzabo. Le juriste Jean Padaré ne devient -il pas un membre gênant dans le gouvernement de Dadnadji ? 
Source: http://www.alwihdainfo.com/Tchad-Deux-gifles-en-trois-mois-le-ministre-de-la-justice-devient-il-genant_a8124.html