Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

journaliste-20en-20prison.jpg

Selon nos antennes  à Ndjaména, deux étudiants tchadiens  sont arbitrairement détenus aux services de renseignements généraux à Ndjaména. Il s’agit de :

Bebkika Passoua, étudiant en  2ème année de communication à la faculté de Ndjaména et de nedoumbayel Nekaou, de l’université d’Abéché.

Ces deux militants de l’opposition sont  interpellés ,  le 08 mai dernier,   au niveau de Safa expresse union  sur l’avenue  de contournement  à  Chagoua  par les agents de service de renseignements de la tristement célébre  police politique du pouvoir, à savoir l'Agence Nationale pour la Sécurité (ANS),alors qu’ils  sont en partance pour Moundou.

Les services de renseignements tchadiens leur reprochent de détenir des tracts appelant au soulèvement populaire contre le régime mal élu d’Idriss Deby.

Depuis lors, leurs parents sont sans nouvelles d’eux.

Dans le milieu estudiantin au Tchad, des voix se lèvent pour protester contre cette arrestation illégale et envisagent une marche pour alerter l’opinion publique internationale sur des faits graves des violations du droit et de  la liberté d’expression dans le pays.

Notre blog et ses amis se joignent aux mouvements citoyens du Tchad et  appellent à la mobilisation  pour exiger la libération immédiate de ces deux étudiants tchadiens.

Nous alertons toutes les organisations africaines et internationales des droits de l’homme et les médias étrangers sur ces arrestations arbitraires qui constituent des infractions inadmissibles des droits reconnus universellement aux personnes par les conventions signées et ratifiées  les autorités tchadiennes.

La rédaction du blog de makaila