Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

untitled-copie-2.jpg

La pêche infructueuse du flic – Médiateur de la République Abderahmane Moussa

 

Il y a quelques jours, la rédaction du site Zoom sur le Tchad annonçait le périple européen de Monsieur Abderahmane Moussa. Le sieur, officiellement, assume les lourdes responsabilités de Médiateur de la République d'un pays comme le notre mais dans les faits, il n’est pas moins que le chef des renseignements généraux du Tchad.


En Europe, M. Abderahmane Moussa va régulièrement à la pêche aux opposants. Nos confrères de ZoomTchad croient savoir que la présente mission du barbouze du MPS consistait à ramener au bercail Monsieur Hissein Koty (exilé en France), grand-frère du Colonel Abbas Koty, ex-CEMGA lâchement assassiné par Idriss Deby Itno en 1995.


Si certains peuvent profiter du titre d’opposant, on ne peut vraiment pas le dire pour d’autres. Lorsque la marée est basse, Abderahmane Moussa et son coursier Ahmat Yacoub Dabyo vont pêcher jusqu’à dans les bas fonds du FROLINAT. C’est ainsi que nous avons été souvent surpris de découvrir à la Télé-Tchad des opposants complètement inconnus de l’opposition politique et militaire. Si ces illustres résistants n’étaient pas exhibés à la télévision nationale, personne ne saura même leur existence et encore moins leur combat politique.


Face à sa désintégration programmée, le régime MPS se livre à un cinéma d’un genre dramatique jamais égalé. A chaque fois qu’une secousse est enregistrée dans le pays des ITNO, la réplique consiste à faire rallier dare-dare des individus demandeurs. D’Ahmat Hassaballah Soubiane à Mahamat Kebbir en passant par Mansour Abbas, Zorino, Abderahmane Koulamallah, Tahir Guinassou, Dr Adoum Djimé, etc. les exemples ne manquent pas. N’importe quel tartempion est présenté au peuple comme un opposant historique voire un chef rebelle redoutable qui a retrouvé la raison grâce à la politique d'ouverture d'Idriss Deby Itno. Quelle blague !

C’est ainsi que nous avons vu cette semaine Mahamat Kebbir, l’ancien poulain de Ahmat Yacoub Dabyo à Alwihda, lire une déclaration à la Télé-Tchad, annonçant leur ralliement. C’est triste de voir une telle humiliation parce que le régime y tient. Deby tient à ce que ces vauriens soient vus et identifiés pour être reconnus par leurs compatriotes comme tels partout où ils se rendront dans le pays. En réalité, Deby et son régime ne tirent aucun profit de ce retour. L’opposition n’ont plus ne perd rien de ce retour. Car, ce sont des individus dépréciés, sans valeur ajoutée et donc sans utilité pour le régime. La preuve, Deby n’en veut pas et ne s'en sert pas non plus. Beaucoup tournent en roue libre à Ndjaména et constatent à l'oeil nu les dégats inimaginables causés par ce monstre Deby. Certains sont même revenus discrètement à la case de départ et ruminent leur rancœur. Ils semblent qu’ils sont devenus plus radicaux, plus opposants qu’hier sauf que le titre d’opposant leur a été enlevé par Deby presque définitivement. Quant à nous, la lutte continue...        

         

La Rédaction

 

Source: ambetna