Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Aujourd’hui encore, le Despote Deby  bafoue et viole la constitution de la république. Un acte parmi tant d’autre qui confirme que le régime tchadien ne  fonctionne pas en toute responsabilité. Avec l’arrestation de Saleh Makki, Député de l’opposition sans passé par la procédure classique à savoir le lever de son immunité parlementaire. L’on assiste à une violation de la démocratie.

Chose qui me laisse perplexe, la déclaration de son ministre de la communication. A l’entendre parler, on aperçoit que le régime de Ndjamena suit ses personnes depuis trois mois. Alors, si-t-elle était le cas, pourquoi n’aurait-il pas anticipé pour éviter le bain de sang ? Est-il acceptable que le peuple tchadien soit à chaque fois victime des complots de la haute institution pour voir leurs fils éliminé d’une manière à une autre ? 

C’est pratiquement un massacre des militaires qu’il y eu lieu hier, en début du mois de mai dans la périphérie de N’Djamena. En effet les renseignements militaires ont voulu mettre aux arrêts certains éléments, considérés réfractaires et sympathisants aux rebelles de l’Est. Informés d’avance de l’arrivée des éléments de B2, lesdits éléments ont refusé de se laisser arrêter.  C’est qui fait que, ces éléments de la DGSSIE ont ouvert le feu  et tués  plusieurs personnes et  des dizaines de blessés  graves de deux camps. C’est un massacre sans précèdent que Le Gouvernement cherche à camoufler et parle honteusement d’un coup d’Etat, or il n’en est absolument rien.

 

 

Mahamat Saleh Daoud