Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 index-copie-8.jpegDEBY IDRISS ITNO et BIYA PAUL : Que vos  ministres de sécurité publique et des affaires étrangères  mettent de l’ordre dans la raquette des passagers de l’extrême Est du Cameroun.

 

Liberté de circulation des biens et de la personne ; un des articles  du fondement de sous région  CEMAC.

Pour information, l’extrême Est du Cameroun est le trajet le moins chers pour les voyageurs de cette zone surtout ceux qui viennent à Brazzaville. En terme de frais de transport c’est autour de 72000fca de N’ Ndjamena jusqu’ au pays de Sassou dans sa capitale. 72000fca bien compté avec 5 jours de route.

Lorsque vous traversé cette zone, vous avez la trouille.Vous n’avez même pas envie de continuer le chemin. Des parole genre «  ramasse la terre et sent, ressemble t-elle  à ta terre ? Tu  traverses chez les gens et tu ne veux pas payer…nous ne mangeons pas de cailloux… vous avez l’argent du pétrole qui vous rend fou…vous construisez des villas chez les gens en désordre…vous avez plus de droit au Cameroun que nous camerounais à cause de votre argent…vous roulez dans de gros cylindrés des V8… votre président pense être tout puissant en Afrique centrale… » Tel sont le ressenti des Tchadiens commerçants et étudiants lors des traversée de cette zone.

Les policiers de ces villes  Bélabo  à la gare routière, entrée et sortie de Bertoua, entrée et sortie de Batouri ( poste très dangereux ou un vieux policiers à la porte de retraite et ces complices font de la merde  15000 à payer ),sortie et entrée de Yokadouma, et le poste de Socambo(là , que vous le vouliez ou nom avec tous les papiers vous paierez 5500 pour disent t-il caché de sorti) . Dans tous ces poste cités il faudrait débourser allant de 3000 à 5000fca par poste. Calculons. Je me souviens il y’ a trois mois faute d’argent, à Batouri, le papa policier m’a fait descendre du véhicule et laisser les autres passagers partir. Tous ces faits et exigences ; au vu de tous vos papiers de voyage. C’est parce qu’on n’a pas l’argent pour l’avion que nous acceptions de souffrir  5 jours de route mes amis policiers camerounais de l’extrême Est.

Qu’on nous dise ouvertement et par voie officielle combien devrions nous payer pour traverser le Cameroun, leur terre même si CEMAC n’existe pas. Nous aurions souhaité sortir de cette zone CEMAC car nous ne savons en quoi notre pays bénéficie ; si ce n’est l’humiliation de ces enfants à la longueur de la journée dans ces pays.  En Centrafrique  c’est pire car même la garde présidentielle est planté dans des postes et exigent  de l’argent. Qu’Itno  et Biya prennent leur responsabilité face à ces criminels de policiers  routiers et frontaliers pour que la liberté de circulation de  bien et de personne  ne soit pas seulement dans de paperasses mais aussi dans le vécu quotidien. Je sais qu’avec cet écrit ces policiers feront le pire mais Que nos chefs d’états s’y attèlent.

 

Enquêteur privé.