Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

ami
Le président Deby a fait venir par le biais de son garde-de corps, quelques dignitaires du Logone Occidental pour s’enquérir du niveau d’estime des Logonais à son égard. Après quelques échanges de vue sur la situation générale de la région, le Président s’empresse d’évoquer ce pour quoi il les a fait venir en ces termes :
-« Honorables dignitaires, je vous ai appelés pour que vous m’aidiez à gagner les cœurs de mes parents du Logone Occidental. J’ai beaucoup fait pour cette région au risque même de dresser certaines parties du Tchad contre moi. J’ai construit des écoles, lycées, université, routes bitumées, marché moderne, BEAC, remis en marche l’huilerie, en train de restructurer la Cotton Tchad et bien d’autres. Beaucoup d’autres projets en vue de réalisation, entre autres, un aéroport international, une usine de tannerie, un chemin de fer jusqu’à Ngaoudéré, d’autres routes bitumées urbaines et périurbaines etc. Je fais tout ça pour mes parents du Logone au risque, je dis bien au risque même de frustrer beaucoup de Tchadiens vivant dans d’autres régions comme le Kanem et le Lac où, en fait disons, il n’ya presque pas eu de réels investissements. Je fais tout ça pour mes parents du Logone mais vous, je dis bien,  vous n’êtes pas reconnaissants. Même les nominations si vous avez remarqué ces derniers temps, ce sont les fils et filles du Logone ou en fait disons mes frères du sud qui en tirent la part belle. Il y a quelques jours un de mes gardes de corps m’a même dit en rigolant que les décrets ce maintenant fifty fity entre les berri et les sara ou quoi? Mais moi, j’ai dis non c’est 40 % les Logonais, 10 % les autres sudistes, 40% les berri et 10 % les autres nordistes. Donc vous voyez mes efforts envers vous mes parents mais vous continuez toujours à ne pas me comprendre. Qu’est ce que vous pensez que je peux faire de plus pour casser cette méfiance? »
Il y a eu un silence de mort puis le président ajoute :
-          « Dites le moi, y-a-t-il autre chose à donner pour que Moundou et le Logone en général m’accepte? Parlez, je vous écoute, »
Après quelques hésitations, un des notables prend la parole :
-« Excellence, monsieur le Président. Nous avons été honorés et aussi très touchés par tout ce que vous avez fait pour notre région. Si aujourd’hui les gens d’ici entretiennent encore des méfiances je peux dire qu’un travail de sensibilisation par rapport à ces investissements n’a pas été fait.  Je demande à mes frères qui sont ici avec moi de nous atteler à faire ce travail de sensibilisation. Il faut que les Logonais sachent que notre région à été privilégiée et que son Excellence est entrain de tout faire pour la rendre meilleure et plus prospère. »
Le président sourit et s’empresse d’ajouter :
-          « Je m’investis personnellement à vous aider matériellement à réussir votre compagne de sensibilisation. » Puis rire général….
 A peine la fin du rire, le Président reprend :
-          « J’ai deux autres choses à vous annoncer. J’ai l’intention de choisir mon prochain premier ministre parmi les fils du Logone occidental. Si je vous demanderez deux noms, que proposeriez-vous? »
Après un petit murmure, le même notable apparemment le chef de fil, répond :
-          « Votre Excellence, que pensez-vous de Monsieur Tabe Eugene et Beassemba Julien? »
-          « C’est qui Beassemda Julien? » Rétorque le Président.
-          « Il est le responsable d’un parti politique très actif ici à Moundou. Il dirige aussi une ONG locale qui gère un centre culturel et de formation appelé Centre Martin Luther King. »
-          « Je suis bien à l’aise avec votre première proposition. Tabe est de mon parti, je le connais assez bien, il est très compétant et il aime bien sa région ».
-          « Nous sommes très d’accord Excellence. Monsieur Tabé peut faire la fierté de notre région et nous vous en remercions d’avance Excellence pour ce choix. Vous ne faites que continuer à nous honorer. »
-          « Mais attendez, ce n’est pas fini! » dis le président tout en riant, les autres s’éclatent à leur tour.
-           « Tout à l’heure, j’ai promis vous annoncer deux choses, l’une étant la nomination d’un premier ministre issue du Logone et l’autre serait de chercher à épouser une femme Gambaye. »
-          « Nous avons de très jolies femmes excellence », s’exclame le notable, puis tout le monde s’éclate de rire.
-          « Ça c’est l’intention. Maintenant, mon petit souci c’est de chercher à savoir si ma religion le permet. Je ne veux pas me mettre sur le dos mes coreligionnaires. Je ne veux pas qu’ils me frappent de ostra…ostra..ce quoi déjà ce terme. »
-          « Ostracisme », dit un notable parmi le groupe
-          « Oui, ostracisme. Je ne veux pas qu’ils me frappent d’ostracisme ».
-          « Excellence, dans la religion musulmane, je sais qu’il est interdit pour une musulmane d’épouser un non musulman mais l’inverse est permis », dit le notable chef de file
-           « Ah bon?, reprend le Président qui ajoute dans l’humour, mais tu connais ma religion plus que moi », puis tout le monde s’éclate de rire.
-          « Sincèrement je suis très sérieux dans ce projet de mariage. Dison, je vais consulter mon imam et si ce que vous dites s’avère fondé, je vais vous le laisser savoir dans les prochains jours pour entamer le processus de mariage dans la communauté Ngambaye ».
-          « Vous avez notre parole. Nous vous trouvons une femme digne de votre grandeur Excellence ».
Ainsi le Président et les dignitaires logonais se sont séparés avec la promesse de nommer un premier ministre issue de la région et de nouer dans les tout prochains jours un lien de mariage.
Correspondant indépendant à Moundou