Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

ahmat-bachir01.JPG

Bachir et ses biens mal acquis

 

Monsieur Bachir a accumulé les biens de manière illicite ; fruit  de l’arnaque, du vol, de pillage et d’escroquerie.

En effet, Bachir est propriétaire de deux luxueux grands appartements dans le quartier  le plus huppé du Caire, de deux grandes villas au quartier de  2 châteaux de N’djamena, occupant la réserve (1500 M2) du prolongement du Lycée de la liberté ex lycée féminin en y faisant  bâtir un château Napoléonien estimé au bas mot à cinq cent millions de FCFA, d’innombrables villas dans les quartiers Leclerc 1 et 2, Amriguebé, Ndjari et Diguel etc…sans compter ce qu’il a dans les régions notamment Abéché.  En plus un compte bancaire bien garni.  La brebis galeuse de l’Administration territoriale doit expliquer comment il a pu amasser tous ces biens en un temps record ? Ses biens sont ils les fruits de son travail ? Ou bien un héritage qu’il a reçu de ses parents ?

 

A mon sens, les biens de Bachir proviennent de détournements effectués sur les comptes de la CENI 2006 et qu’il a fait porter sur Noh O. Issa et Mariam Attahir, sur les PGA des policiers, sur l’important budget de l’Etat d’urgence qu’a connu le pays, sur les primes de policiers  versées par les différentes ambassades de la place et les compagnies aériennes, sur le fonds de la mairie de N’djamena et enfin sur le budget de fonctionnement et d’investissement du MISP de 2007 à 2010.

 

Il est à noter aussi les reformes prématurées de véhicules de l’Administration  qui constituent actuellement une flotte inestimable  des voitures de location  de Bachir.

 

Le discours du P.R. à Ati est clair et net, même si Bachir se targue du soutien indéfectible  et sans faille de Hinda et autres.

 

Le balai d’assainissement passera là où il doit passer.

 

I.H