Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Nouradine-Delwa-Kassire-Koumakoye22.JPG
Mahamat Saleh Annadif libéré, les Itno continuent leur traque. On dirait qu’ils ne veulent reculer devant rien au monde ! Pourquoi sont-ils si têtus ? Cette fois-ci, on nous apprend que M. Kassiré Coumakoye serait dans leur viseur. Ils lui reprochent d’être derrière Abba Garde, un journal local très critique à leur égard. Ils penent que les informatons pertinentes que ce jounal nous livre vient de M. Kassiré ! Ils le sooupçonnent même de prendre parfois la plume,sous un pseudonyme, pour denoncer leur gestion chaotique de la chose publique.
  
Les N’Djaménois les plus avertis interprètent ainsi la mise en garde du Premier ministre adressée à la presse le 13 juillet dernier. Dans les salons huppés de la capitale tchadienne, on en susurre. Sur quoi le pouvoir se basera-t-il pour régler son compte à cet homme qui a déjà fait la prison sous ce régime ? Il a aussi été l’un des artisans des victoires de la majorité présidentielle aux dernières élections organisées au Tchad. Comme Nadji Madou dont l’ardeur a été freinée par une mise en garde et un passage dans un bagne. 
 
Mais, en attendant, Le Progrès, un quotidien tchadien, dans sa parution du jeudi 19 juillet 2012, nous apprend que les eaux usées de l’hôpital général de référence national s’en vont dans le Chari. Le Chari, le fleuve que Bachir voulait protéger des souillures au point d’y interdire la lessive. En cause, la panne de la station d'épuration du plus grand centre hospitalier du pays. Quelle eau consomment les habitants des villages en aval? Où est passé Bachir, notre super flic?
La rédaction du blog de makaila