Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Fédération, Action pour la République

(Far/Parti Fédération)

Coordination Exécutive Fédérale

B.P 4197 N’Djaména

---------------------------------------

Monsieur Saleh Kebzabo,

Président de l’UNDR

Monsieur,

 

Il nous a été rapporté par nos Coordinations régionales et départementales notamment celles de Pala, Léré, Kélo, Laï, Bongor que lors de la mise en place des démembrements régionaux et Départementaux, nombre des membres du Comité de Suivi déployés à l’intérieur du pays et particulièrement vous-même en personne avez utilisé le projet de plate-forme des partis politiques d’opposition relative aux élections locales pour convaincre nos militants de Pala, Kélo, Laï et Bongor de s’engager, sans notre avis, sur l’éventuelle liste unique des candidats de l’opposition alors que, comme vous le savez, nous n’avons pas appartenu à votre opposition telle que vous l’entendez.

Vous avez, sans notre accord, mis notre nom sur la liste des partis politiques signataires sans avoir le courage de nous inviter à des réunions y relatives pour nous permettre de faire des observations.

Mieux, vous avez utilisé ce document non examiné et non signé. Vous avez ainsi fait un faux et usage de faux.

Bien plus, après la signature de cette plate-forme en date du 23 novembre 2011, vous avez, à la veille de la date fatidique du dépôt des dossiers de candidature, donné l’ordre aux cellules de la Cpdc de rayer les noms de nos candidats de la liste établie sur vos propres instructions. Il en est ainsi de nos candidats aux communales de Pala, Laï et de Bongor nous privant ainsi de notre participation aux communales dans ces circonscriptions communales. Une technique bien connue.

Vous semblez abuser de votre qualité de porte-parole de la Cpdc pour jeter les troubles dans les autres partis politiques et régler leurs comptes. C’est dommage d’un chef de parti politique qui se dit de l’opposition utilise les mêmes techniques que celles des partis totalitaires, hitlériens et staliniens.

Conséquence de ce coup fourré, nos candidats de Laï ont, sous pression, démissionné le 29 novembre 2011 pour adhérer le même jour à l’Urd, sous prétexte que seuls les membres de la Cpdc sont admis à figurer sur la liste des candidatures.

Le moment venu, vous serez avisé de toutes actions que nous engagerons dans ce cadre.

 Veuillez agréer, Monsieur, l’assurance de notre considération distinguée. 

N’Djaména, le 8 décembre 2011

Le Député Fédéraliste Ngarlejy Yorongar