Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Tactique et Stratégie ne confondront jamais avec la paix !!!

Ces discours de l’union de l’Afrique centrale ou le syndicat des dictateurs ont pour but de sauvé le régime centrafricain contre les révolutionnaires démocratiques et ces gestes de pure forme dénuent de consistance intellectuelle ou politique, mais qui va permettre au dictateur Bozezie de franchir les obstacles.

Pourtant, Seleka n’a pas compris ce dont il s’agit, envoi des forces armées de sabotages à Bangui par le biais d’une déclaration d’exécuter les décisions de N’Djamena si cela servir à quelques choses autres de sauver le dictateur.

Ces dictateurs-là ne voudront jamais la paix en Centrafrique ; ces gens-là veulent faire échouer la révolution centrafricaine. Les révolutionnaires centrafricains  devront réagir en allant vite et marcher sur Bangui.

Ne vous laissez pas décourager par les discours dictatoriaux, continuez, et pour honorer la mémoire des martyres, faites en sorte qu’une démocratie ou liberté durable règne en RCA et plus les centrafricains ne souffrent de la dictature comme aujourd’hui.

Considérant la moindre concession comme une tromperie, et la médiation de Libreville ou la conférence de N’Djamena ; le processus dans son ensemble comme une trahison au peuple Centrafricain. Pour quelqu’un avisé ou d’extérieur, cette médiation se ressemble à un complot et une conspiration.  

Les Médiateurs jouent  un rôle essentiel. Tout processus de paix implique de prendre des risques politiques énormes, et de faire preuve de courage politique, voire courage tout court. La qualité des médiateurs(les tyrans-dictateurs : Deby, Denis, Biya, Kabila, M’Beng…) est crucial. Ceux dictateurs qui sont accusés de trahisons et crimes contre humanités dans leurs pays respectifs ne peuvent servir des médiateurs et leur médiation qui ne mène nulle part. Un homme avertit en vaut deux dit un adage populaire. Soyez vigilants et prudents ; mes chers combattants de la démocratie en RCA. C’est une condition sine qua non.

 

Gourbal Djiddi Nokour,
Président du P.A.R
Tripoli, le 03/01/2013