Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Après avoir lu certaines interventions de mes compatriotes sur ce blog, je me permets de faire quelques commentaires. Cela dit, il est toujours permis de rêver mais rêver avec un peu de réalisme. Pour ceux qui croient que ce qui s’est passé en Tunisie et en Egypte peut être reproduit au Tchad, se trompent :

-          La révolution a marché en Tunisie et en Egypte car ces deux pays ont la majeure partie de leur population qui est instruite. Ce qui n’est pas le cas du Tchad où 80% de la population est « bi-analphabète », c'est-à-dire ne parlant ni l’arabe ni le français. Et parmi les 20% d’instruit qui restent, seuls 10% a accès à internet et encore…. Comment voulez vous que dans un pays où des analphabètes siègent au parlement, il puisse y avoir une révolution réfléchie et pacifique…. Ajoutée à cela, les personnes (se disant instruites et démocrates) qui veulent des changements se cachent à l’étranger et passent leur temps à écrire des appels à manifester dans des blogs sous des pseudo…des PEUREUX ! autre fait marquant, c’est que ceux qui écrivent dans  des blogs ne savent même pas ce qu’ils veulent. Il y a peu encore, ils fantasmaient à l’idée de chasser Deby par les armes et comme ils ont échoué, ils sont devenus tout d’un coup des « Mandela » en puissance, demandant à la population de descendre dans la rue et demander un changement pacifique…..les loups sont devenus des agneaux….

-          La révolution a marché en Tunisie et en Egypte car la population était unie. Ce qui est loin d’être le cas du Tchad….. Rien qu’à voir comment les uns et les autres s’insultent sous anonymat, c’est pathétique. Le Gourane insulte le Zakhawa, le Zakhawa haie le Tama l’arabe s’en prend au Hadjarai, le Sara crache sur le Gambaye, le Massa est capable de tuer si tu le confonds à un Sara et j’en passe. Et depuis peu, certains attardés mentaux pensent à l’indépendance du sud du Tchad. Quant on pense que les habitants de Doba et Bebedja se haissent comme il n’est pas permis alors qu’une trentaine de kilomètre seulement les séparent….y a de quoi en rire.

-          La révolution ne peut pas marcher au Tchad à l’heure actuelle, simplement parcequ’il n’y a pas de démocrates au Tchad. On reproche à Deby d’être à la tête de l’état tchadien depuis 20 ans. Sauf que du coté de l’opposition tchadienne, tous les chefs des partis sont à la tête de leur parti depuis 20 ans. Où est la démocratie. Les partis d’opposition au Tchad ne sont pas démocrates. Leurs chefs sont les seuls maitres à penser du parti, comme si les autres membres ne sont que des abrutis. Alors, celui qui ne veut pas céder son poste de chef de parti, comment voulez vous qu’il en sera autrement s’il devenait président de la république. Ce constat explique aussi en partie l’échec de la rébellion et Dieu merci d’ailleurs.

Alors, chers compatriotes, si vous voulez un changement, venez au Tchad et le réclamer pacifiquement. Vous serez peut être tué mais ce n’est pas grave car nul n’est irremplaçable, d’autres prendront le flambeau. Vous auriez ensuite un monument ou une avenue à votre honneur.

mahamat ahmat Denemadji" <tchadien2010@hotmail.fr>