Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

militairetchad.jpg

Selon nous sources, les quelques cadres et combattants qui composent la rébellion tchadienne, retranchée à Khartoum et repartie dans plusieurs régions soudanaises dans les perspectives de désarmement, traversent aujourd’hui de graves difficultés.

Notre blog vient d’être alerté sur la situation extrêmement compliquée et précaire à laquelle le régime de Khartoum, a mis nos compatriotes dans le but de les décourager, démobiliser et démoraliser afin de les contraindre de regagner sans la moindre condition le pouvoir tchadien.

Figurez-vous que le gouvernement soudanais,  a suspendu  aux rebelles tchadiens toute aide vivrière, tout soutien financier, toute couverture sanitaire, qui constituent les besoins fondamentaux de vie pour  tout être humain, alors que des sources concordantes soutiennent que le régime tchadien continue de fournir des vivres et logistiques aux mouvements d’opposition armée du Darfour notamment le MJE du Dr Khalil Ibrahim (dém-frère des Deby Itno).

Selon nos informations, les combattants tchadiens, repliés à Khartoum, vivotent terriblement de façon inimaginable et indescriptible.

Cette situation dangereuse  dans laquelle le régime d’El-béchir a placée les rebelles tchadiens, relève de l’immoral, de la cruauté et du cynisme qui n’a d’égal.

Nous lançons un appel urgent aux organisations humanitaires en mission à Khartoum, de venir en aide aux responsables politiques et aux combattants de la rébellion tchadienne, aujourd’hui, pris en otage du fait de la mauvaise foi des autorités soudanaises, qui   sacrifient  des vies humaines pour plaire au pouvoir de Ndjaména, après la normalisation intervenue dans leurs relations tumultueuses.

Nous appelons toutes les bonnes volontés à venir en aide aux cadres politiques et armés des mouvements politico-militaires tchadiens restés au Soudan. 

Face à la gravité du contexte sociopolitique tchadien globalement incertain et suite à l’appel lancé à Ati par Idriss Deby en direction de l’opposition,  pour une  réconciliation nationale lors de son discours à la nation en présence des personnalités étrangères, des diplomates, des organisations internationales et onusiennes, nous maintenons sans hésiter ni tergiverser  notre position commune à une médiation inclusive pour une paix définitive et durable au Tchad.

 

Makaila Nguebla