Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

jpg_elBechir_jpeg-29d70.jpgPhoto/Bakchich Info

Le dirigeant soudanais Oumar Hassane El-béchir a  affirmé, mardi vertement son opposition pour une « alternative à l’unité » du Soudan, autrement dit, il n’acceptera pas que les soudanais du sud,  se prononcent favorablement pour un référendum à leur autodétermination, qui est, par ailleurs, un  droit politique reconnu par la Déclaration Universelle à tout peuple qui envisage son autonomie.

De plus, l’échec de consensus  autour de la localité pétrolifère d’Abiyé, vient à point nommer , accentuer le rythme cardiaque du tyran soudanais, auteur des crimes contre l’humanité, crimes de guerre et de génocide contre les populations négro-africaines du Darfour.

Les  organisations de défense des droits de l’homme et  les agences onusiennes, reprochent au régime génocidaire de Khartoum, l’entière responsabilité dans  le conflit au Darfour, qui a fait plus de 300.000 morts, des millions de personnes déplacées et réfugiées qui se trouvent dans des camps d’infortune au Tchad.

Aujourd’hui, le  souhait à une auto-détermination des  sud soudanais, n’est que légitime face à un régime qui bafoue les libertés fondamentales, le respect des droits de l’homme et  la dignité humaine de ses concitoyens du fait des  différences confessionnelles, morphologiques et autres considérations abjectes qui avilissent les valeurs humaines des peuples.

Oui ! Nous disons que le régime de Khartoum est raciste à l’égard de ses  propres compatriotes et l’exemple le plus effrayant,  est le traitement dégradant  voire méprisant infligé aux leaders politico-militaires tchadiens qui se trouvent au Soudan et dont les responsables soudanais font subir toutes humiliations et toutes autres déconsidérations.

Comment peut-on attendre du soutien d’un régime comme celui d’El-béchir qui applique les méfaits similaires que  ceux d’Idriss Deby telle que  la terreur et l’horreur contre son propre peuple pour aspirer à un changement politique au Tchad ?

El-béchir  existe pour opprimer et réprimer aussi bien les soudanais et apporter son appui aux autorités de Ndjaména en échange d’une quiétude  de son régime.

Nous sommes conscients des rapports nébuleux et des «  deals » entre El-béchir et Deby, ce qui fait qu’aujourd’hui, nous disons que  l’autodétermination du sud soudan,  est une alternative crédible qui garantisse véritablement la paix et la stabilité entre les deux peuples qui ne peuvent vivre ensembles.

D’ici là, El-béchir peut crier, hurler ou sautiller mais rien ne peut empêcher l’irréversible séparation de sa partie méridionale.

Makaila Nguebla