Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

soniaSonia Rolley pour "Retour du Tchad"


Le samedi 17 avril, à 15 h 30 à la médiathèque Alphonse-Daudet (24 rue Edgar-Quinet à Alès) en partenariat avec la librairie Sauramps-en-Cévennes, la jeune (29 ans) Sonia Rolley parlera de Retour du Tchad (janvier 2010, 176 pages, 23 €, Solin-Actes sud) avant de dédicacer ce livre.

Si son ouvrage porte en sous-titre "carnet d'une correspondante", c'est parce que Sonia, après de brillantes études à Aix-en-Provence, est devenue journaliste indépendante, travaillant pour Radio France international, l'agence France Presse et Libération. Cela lui a permis de parcourir l'Afrique. Et elle raconte comment, après deux ans au Rwanda, elle est partie au Tchad, état séparé du Cameroun par le fleuve Chari, et, que dirige pour la troisième fois Idriss Déby à la tête d'un pays où tout se dégrade.

 
La guerre règne en ces lieux, histoire d'argent et de famille, où Tchad laïque et Soudan islamiste s'opposent dans des « conflits intercommunautaires instrumentalisés à des fins politiques : d'un côté, l'armée tchadienne, les rebelles soudanais du Darfour et les milices africaines ; de l'autre, l'armée soudanaise, les rebelles tchadiens et les milices arabes soudanaises ou tchadiennes. » Soutenue par la France, cette ancienne colonie, où tout est "commenté" par RFI, la voix de la présidence et l'ambassade de France, connaît maintes batailles difficiles à rapporter dans une telle situation où il ne fait pas bon utiliser la franchise sur ce qui a été vu réellement. Sans compter qu'il y a des sujets tabous comme celui des nombreux enfants soldats équipés de Kalachnikovs. Arrivent le procès de l'Arche de Noé et sa parodie de justice.

 

Dans la propre famille du président, se multiplient double jeu et trahisons.

Comment rendre compte d'une réalité aussi complexe ? Surtout si l'on veut rester honnête dans ses déclarations. Dans l'atmosphère de fin de règne (?), trois agressions contre Sonia en voiture lui montrent un racket organisé et légalisé.

Aussi, arrivée en octobre 2006, est-elle expulsée en 2008, pour sa "partialité" entre autres.


Mais les pages de Retour du Tchad renseignent avec sérieux et précision sur un pays bouleversé en plein chaos bien observé.