Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


Gral-20AYA-1--copie-1.jpgGral-20AYA-1--copie-1.jpg
Ahmat Yacoub Adam
combattant de l'UFR
,

Il est 00heures à Doha quand les deux parties ont paraphé le document dit "Accord cadre" permettant d'ouvrir des discussions en vue d'un retour de la paix définitive au Darfour.

La cérémonie est si grandiose qu'on a l'impression de croire à la fin de l'un des plus longs drames du continent.
Le décor et le luxe de la salle restent sans commentaire à Doha. Outre la présence très médiatisée du "colombien tchadien" ,ou bien si vous voulez, de la colombe tchadienne, on remarque celle de Aferwarki, un autre chef d'Etat, de l'Érythrée,voisin oriental du Soudan, et tous les autres officiels,représentants diplomatiques des pays et d'institutions internationales impliqués dans la crise darfourie. Ce qui m'a plus frappé, c'est l'absence de la Libye dont la chaise qui est réservée à sa délégation est restée vide.

Ce qui a permis à la caméra de la télévision nationale de Qatar de faire un Zoom. Pourquoi, Kadafi ne s'est pas manifesté à cet évènement quand on sait que le rôle prépondérant mais souvent controversé de son pays dans le conflit est connu de tout le monde.

Officiellement allié du pouvoir central de Khartoum mais officieusement un des fournisseurs en armes du MJE, le guide libyen a soufflé sur le chaud et le froid.Il ne semble pas à l'aise de voir échapper de ses mains le dossier du Darfour bien qu'il pense malheureusement qu'à part lui tout est voué à l'échec.Or,ce dossier brûlant n'est rien d'autre qu'une mafia internationale! chaque puissance impliquée voit et défend ses intérêts.

Les intérêts libyens sont bien connus.C'est pourquoi, se trouvant lésé depuis que Qatar offre ses médiations à cette crise,kadafi voudrait tout simplement défier ce pays en refusant même qu'un de ses diplomates puisse participer à cette cérémonie de signature d'accord à Doha. C'est une protestation qui risquerait d'aller au de là de la chaise vide avec des conséquences moins heureuses dans la suite de cette histoire du Darfour.

Waid and see.

Ahmat Yacoub Adam

combattant de l'UFR,